Tchad : un comité de jeunes entame des actions pour riposter contre l’inondation

Tchad : un comité de jeunes entame des actions pour riposter contre l’inondation

Le Comité des associations des jeunes pour la riposte contre l’inondation à travers le conseil national consultatif des jeunes du Tchad a démarré ses activités ce dimanche 23 août dans les 7e et 9e arrondissements de N’Djamena. Le lancement des travaux a vu la présence du ministre de la Jeunesse et des Sports et des autorités municipales.

Ce sont des jeunes issus des organisations et associations, qui ont décidé de s’unir au sein d’un comité en vue d’appuyer l’action gouvernementale pour contenir le phénomène de l’inondation qui a fait plusieurs victimes. Pour cette première phase, ces jeunes ont mobilisé des fonds pour se procurer des remblais et sacs afin de construire des  digues.

A Atrone dans le 7e arrondissement, tôt le matin, les volontaires ont pris d’assaut  une voie impraticable, armés de pelles et des pioches, le tout dans une belle ambiance. Ils ont débuté par la canalisation des eaux de pluie stagnées sur cet axe avant de mettre du  remblai.

Les habitants dudit du quartier, par la voix de leur représentant, ont félicité l’initiative de ces jeunes. « Au  nom des habitants de ce quartier on vous remercie parce que quand il pleut ici, il n’est pas du tout rose.  Ces actes de grande envergure soulagent », a témoigné Mbatna Krazidji. Il indique que dès l’entame des travaux, les résidents de ce secteur se sont sentis soulagés.

Apres le 7e arrondissement, la délégation conduite par le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est rendue dans la commune du 9e pour encourager les initiatives de cet arrondissement. Au quartier Walia,  le comité de la place mène  aussi une action commune afin d’acheminer les eaux vers le fleuve Chari. Il faut noter que ce quartier est l’un des plus touchés par l’inondation, chaque année on enregistre une désolation venant des habitants.

Le délégué du gouvernement auprès de la ville de N’Djamena, Mahamat Zene Al hadj Yaya, pour sa part, trouve que cette initiative est vraiment louable. Selon lui, tous les moyens seront mobilisés. Pour sortir de cette situation, il appelle à la participation de la communauté sans laquelle il ne serait pas possible d’arriver à de bons résultats.

Le maire de la ville de N’Djamena, Oumar Boukar a félicité au nom de tous les maires  les jeunes à travers le CNCJ qui ont répondu à l’appel lancé par le gouvernement. “C’est de cette façon que nous pouvons rendre belle notre ville” a-t-il lancé.

Routouang Mohamed Ndonga Christian, ministre de la Jeunesse  et des Sports, a salué l’engagement de la jeunesse à travers le Conseil national consultatif des jeunes pour cette initiative. Pour lui, la vigueur de la jeunesse est une force de la solidarité gouvernementale, aussi pour le développement de ce pays. “Nous sommes très fiers de cet acte. il faut toujours l’appui de la communauté” souligne le ministre. Il souhaite que “cette jeunesse puisse être actrice du développement”.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :