Tchad : trois enseignants-chercheurs décorés par l’OIPA/CAMES

Tchad : trois enseignants-chercheurs décorés par l’OIPA/CAMES

EDUCATION –Trois décorations et deux accréditations, tel est le fruit des travaux du 34e colloque sur le PRED et le 13e atelier sur l’assurance qualité de l’enseignement supérieur qui se sont déroulés du 25 au 29 novembre à N’Djamena.

Le 34e colloque sur le Programme de reconnaissance et d’équivalence des diplômes (PRED) et le 13e atelier sur l’assurance qualité de l’enseignement supérieur se sont achevés le vendredi 29 novembre 2019 sur des notes satisfaisantes.

En l’espace de cinq jours, les experts du PRED ont eu à examiner 185 demandes d’accréditation des offres de formation dont 162 nouveaux dossiers et 23 dossiers de renouvellement provenant de 41 établissements d’enseignement supérieur répartis dans huit pays du CAMES. Comme résultat de cette étude, deux institutions privées d’enseignement supérieur tchadien ont eu l’accréditation de certains de leurs diplômes. Il s’agit de l’université HEC-Tchad et de l’Institut supérieur polytechnique la Francophonie qui vient de faire sa mutation en université.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, David Houdeingar s’est félicité de cette accréditation et sa durée fixée à cinq ans comme gage de qualité obligeant ainsi les institutions d’enseignement supérieur bénéficiaires à ne pas dormir sur leurs lauriers.

Autre temps fort de ces assises, la décoration de trois enseignants-chercheurs tchadiens pour leurs contributions à l’essor de l’enseignant supérieur. Conformément aux résolutions de la 36e session du conseil des ministres du CAMES tenue en mai 2019 et sur proposition du ministère tchadien de l’Enseignement supérieur, l’Ordre international des Palmes académiques du CAMES a élevé au rang de :

-Chevalier

Professeur Malloum Soultan et Dr Dionko Maoundé

-Officier

Pr Koina Rodoumta

L’Ordre international des palmes académiques du CAMES (OIPA/CAMES) créé en 2002 à Abidjan, a été installé en avril 2003 à Kigali (Rwanda). L’OIPA/CAMES a été fondé pour témoigner la reconnaissance de l’Institution aux acteurs qui ont contribué à son rayonnement en particulier et au progrès des systèmes africains d’éducation et de formation, en général.

Il s’agit aussi d’un instrument d’incitation, à se lancer dans cette œuvre de construction de l’enseignement supérieur et de la recherche. Plusieurs personnalités, des techniciens de l’enseignement supérieur et de la recherche, ont été décorés dont 14 Chefs d’État, un Premier Ministre, 23 Ministres en charge de l’enseignement supérieur, ainsi que le Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :