Tchad : tout savoir sur l’affaire Kalzeubet

Tchad : tout savoir sur l’affaire Kalzeubet

JUSTICE – Remis en liberté provisoire ce lundi 23 décembre 2019, l’inculpation de Kalzeubet Payimi Deubet pour tentative de détournement et complicité d’escroquerie a fait bruit dans la sphère politique tchadienne. Tchadinfos.com retrace ici les grands axes de l’affaire dite Kazeubet.

Tout a commencé par la plainte déposée le 29 novembre 2019 auprès du procureur général par l’Inspection générale d’Etat (IGE) qui reproche au ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la Présidence Kalzeubet Payimi Deubet d’avoir abusé de son pouvoir dans une affaire de dédommagement.

A RELIRE : ce que l’on reproche à Kalzeube Payimi Deubet

L’affaire est révélée au grand public le 1er décembre 2019 quand la Police judiciaire a interpellé Kalzeubet Payimi Deubet et l’a placé en garde à vue. Ce n’est que le 3 décembre que le mis en cause a été présenté au procureur général de la Cour d’appel de N’Djamena. Après près de huit heures d’audition, le procureur l’a inculpé pour tentative de détournement de denier public, complicité d’escroquerie et abus de fonction. De la garde à vue, Kalzeubet est placé sous mandat de dépôt. Contrairement à ses coaccusés qui sont déférés à la maison d’arrêt d’Amsinéné, Kalzeubet est gardé plutôt aux Renseignements généraux. Son avocat, Me Alain Kagonbé qualifie l’affaire de “politique” que “judiciaire”.

Le 9 décembre 2019, alors que son conseil attendait une ordonnance, la justice confirme le maintien en détention préventive de Kalzeubet. Le juge devait prendre une ordonnance soit de non-lieu soit de mise en liberté provisoire soit de son maintien en détention. En ordonnant son maintien en détention, l’affaire repart à la phase d’instruction et conduira à un procès.

A RELIRE : Kalzeubé reste en prison

Après 23 jours passés en détention, le coordonnateur de l’action gouvernementale est remis en liberté provisoire ce lundi 23 décembre 2019, confie une source familiale.

A LIRE AUSSI : Kalzeubet est libéré

Un commentaire

  1. daoud
    24 décembre 2019 at 20 h 41 min Répondre

    Au tchad s’il s’agit de s’en prendre aux détourneurs personnes des hauts cadres ne sera épargner y compris le Président de la République

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :