Tchad : l’AFD signe une convention à hauteur de 1,5 million d’euro avec le Ministère des Finances et du budget

Dans le cadre de la prévention des changements climatiques, l’Agence française de développement (AFD), signe un accord avec le Ministère des Finances et du budget. La cérémonie a eu lieu le 1 avril.




Lors de la saison de pluie 2020, des fortes inondations ont touché les populations des quartiers périphériques. Selon une enquête réalisée par l’Organisation internationale des migrants (OIM), en août 2020, plus de 31.853 personnes ont été contraints de quitter leur maisons. 5250 maisons ont été détruites et plusieurs personnes sont mortes selon l’enquête. Pour riposter contre les inondations et leur corollaires, l’Agence française de développement (Afd), et le Ministère des Finances et du budget, ont signé une convention. Un accord qui s’inscrit dans le cadre de l’aménagement des nouvelles infrastructures de drainage des eaux des pluies dans la capitale.

Il a été relevé que “depuis plusieurs années, le fonctionnement du réseau de drainage est souvent limité par des dépôts d’ordures et l’écoulement de terre dans les canaux et les bassins de rétention”, a indiqué l’ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery. En conséquence, l’écoulement ne s’effectue plus, les canaux et les bassins débordent affectant gravement les populations riveraines.

C’est dans ce cadre que les deux institutions sont unies pour mieux améliorer les canaux de drainages. Cette convention résulte d’un projet qui regroupe deux composants, notamment la réalisation des travaux de remise de l’état des infrastructures de drainage de quartier nord est de la capitale N’Djamena ; le renforcement des capacités des services techniques de la Mairie en charge de la gestion des réseaux de drainage de la capitale. Il est attendu à la fin de ce projet la réduction des inondations, une baisse des maladies hydriques.

Pour y arriver, “Il faut la volonté… les moyens..et l’expertise technique pour essayer de comprendre d’où vient le problème” a mentionné l’ambassadeur français au Tchad.

Ainsi l’Agence signe un accord d’une montant de 1,5 million d’euro qui vise à apporter un appui à la Mairie pour la remise en état les premiers réseaux de drainage dans la capitale N’Djaména.


Pour le ministre des finances et du budget, Hamit N’guilin l’état prends aussi des dispositions pour contrecarrer les inondations. A titre l’état a prévu 15 milliard dans le budget 2021, pour la ville de N’Djaména en terme de construction des trois grands canaux d’évacuation et de drainage des eaux de pluie. “Cela permettra de trouver définitivement des solutions dans les arrondissements périphérique de N’Djaména qui étaient soumis à pressions des eaux”.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :