Tchad : que se passe t-il au Ministère de l’Administration et de la Sécurité Publique ?

L’on apprend que le ministre de la Sécurité Publique a suspendu son SG. Le Ministre Abderahim Birémé Hamid a par arrêté mis fin aux fonctions du Secrétaire Général Abdramane Mourno ce jour 9 juillet 2014 aux motifs de laxisme et d’insubordination.

En effet, ce SG comme la plupart de ses collègues se comporteraient comme des vice-ministres. Certes, ils le sont. Mais, que d’exagération et de zèle. Ces patrons de l’administration abusent de la clémence et/ou du silence de leurs chefs lesquels se disent ignorants de la maison puisque arrivés à la tête de ces ministères politiquement. Profitant de cette situation, les SG en général croient qu’ils ont les mains libres.

Mais c’est mal connaitre Birémé. Arabophone-juriste chevronné, ce vieux loup est un autodidacte car, il s’est fait formé en français très discrètement à l’insu de tous. Ancien Ministre de l’Education, ancien Ministre Secrétaire du Gouvernement, ancien et longtemps Président de la Cour Suprême et ancien Ministre du Commerce et de l’Industrie, il revient pour un deuxième passage à la tête du Ministère de l’Administration et de la Sécurité Publique.

Son retour en force peut édifier plus d’un. Ce qui voudrait dire que ce retour n’est pas vain. Et donc, il y a lieu de s’interroger si effectivement le SG n’aurait pas pêché par erreur dans les nombreuses décisions à prendre quand on sait que ce département à sous ses ordres les choix des gouverneurs, des préfets, des sous-préfets et le déploiement des policiers sur l’ensemble du territoire d’une part et d’autre part l’engagement du lourd budget à y être alloué. Si certaines personnes affirment que le SG a cessé de fréquenter le bureau de son patron, cela pourrait créer un climat de suspicion. En d’autres termes, il se reproche des choses. Et seul le chef devra trancher. D’où la suspension.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :