Tchad : Saleh Kebzabo “se retire du processus électoral”

Tchad : Saleh Kebzabo “se retire du processus électoral”

POLITIQUE – Saleh Kebzabo a annoncé le 1er Mars la suspension de sa participation au processus électoral. Une décision prise après les violences survenues à N’Djamena lors de la tentative d’arrestation de Yaya Dillo Djerou

C’est un nouveau coup de tonnerre dans la course à la présidentielle du 11 avril. Le président de lUnion nationale pour la démocratie et le renouveau (UNDR) Saleh Kebzabo a annoncé son retrait du processus électoral via son compte Twitter.

Ensuite, dans un communiqué publié par son parti, on peut y lire qu’il se retire “purement et simplement du processus électoral pour ne pas avoir à servir de caution à la mascarade qui se prépare“.

Des exigences non satisfaites

D’une part, le parti d’opposition motive cette décision par les “exigences” de transparence électorale “non satisfaites”. “L’UNDR n’a obtenu aucune réponse aux exigences contenues dans son mémorandum du 25 février 2021 pour des élections libres , transparentes et apaisées.”

D’autre part, le parti évoque la situation sécuritaire. ” L’Incursion des forces du 3ème degré au domicile de Yaya Dillo a fait des victimes et impacte négativement sur le processus électoral en cours et donne une idée sur le climat d’insécurité qui entachera certainement la campagne électorale pour les candidats qui vont affronter celui du MPS“, lit-on dans le communiqué.

A RELIRE : Tchad : l’opposant Yaya Dillo attaqué à son domicile, le gouvernement évoque « une légitime défense »

Depuis le début du processus électoral, un opposant s’est retiré de la course au Palais rose du 11 avril 2021 : l’ancien maire de Moundou, Laoukein Medard.

A RELIRE : Présidentielle 2021: voici pourquoi Laoukein Kourayo Médard n’est pas candidat

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :