Tchad : résumé de l’actualité du 8 janvier 2020

Tchad : résumé de l’actualité du 8 janvier 2020

ACTUALITE – Libération des personnalités arrêtées, validation des propositions, réouverture des bars, Tchadinfos.com vous fait le résumé de l’actualité tchadienne du 8 janvier 2020 riche en événements.

Au Tchad, il est rare d’avoir une journée chargée par l’actualité comme c’est le cas ce mercredi 8 janvier 2020. Entre la libération du ministre d’Etat, ministre secrétaire général à la Présidence, la réouverture des bars sur toute l’étendue du territoire, la validation des propositions de la Plateforme par le Président de la République, l’actualité a été mouvementée.

  • Kalzeubet Payimi Deubet innocenté

Le ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la présidence Kalzeubet Payimi Deubet a été disculpé des chefs d’accusation qui ont été retenus contre lui. Mis sous mandat de dépôt le 3 décembre 2019, le SGP a été accusé de tentative de détournement, complicité d’escroquerie et abus de fonction par l’Inspection générale d’Etat.

  • Idriss Déby Itno accepte les propositions de la Plateforme syndicale revendicative

En réunion ce mercredi 8 janvier 2020 à la Présidence de la République, le Président Idriss Déby Itno a décidé d’accepter les contre-propositions faites par la plateforme syndicale lors des négociations du 4 janvier.

De cette rencontre est sortie la décision de verser intégralement les augmentations générales spécifiques de fonctionnaires en 2020. Les primes et indemnités versées en 2020 et 2021. Et les arriérés des transports versés en janvier.

  • Mahamat Nour Ibedou libéré

Le défenseur des droits de l’homme, connu pour ses prises de position, a été libéré le 8 janvier 2020. Un non-lieu a été prononcé. C’est la décision du juge d’instruction du tribunal de N’Djamena.

Aucune charge n’a été retenue contre le secrétaire général de la Convention tchadienne pour la défense des droits de l’Homme (CTDDH).

Pour rappel, Mahamat Nour Ibedou a été arrêté et déféré à la prison centrale de N’Djamena le 4 décembre 2018. Les chefs d’accusation retenus contre lui sont meurtre et complicité de meurtre.

  • La réouverture des bars après une grève de deux jours

Deux jours de fermeture. Deux jours sans vente d’alcool sur l’étendue du territoire national. Les tenanciers des bars, buvettes et structures de débits de boissons sont revenus à la normale après une grève contre la hausse du prix des boissons alcoolisées et non-alcoolisées au Tchad.

Les brasseries du Tchad ont augmenté les prix des bières et sucreries contenues dans les bouteilles en plastique dans la matinée du 2 janvier 2020.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :