lundi 26 septembre 2022

Tchad : réquisition de l’hôtel Chari, le ‘’personnel sera redéployé dans les hôtels qui appartiennent à l’Etat’’, (Gouvernement)

Lors de la présentation du programme politique du gouvernement le 14 mai 2021 à l’Assemblée nationale, le Premier ministre Pahimi Padacké Albert s’est prononcé sur la question du sort du personnel de l’hôtel du Chari.  Il a déclaré que les employés seront répartis dans d’autres hôtels de l’Etat.

En date du 28 avril, une note de réquisition de l’hôtel du Chari signée par le ministre en charge du tourisme de l’époque, Patalet Géo, a été adressée à la direction générale de la société nationale d’exploitation hôtelière. ‘’L’hôtel Chari est réquisitionné à partir de ce jour 28 avril 2021, au profil de la nouvelle primature…’’, a mentionné la note.

Cette annonce a fait réagir les internautes tchadiens. Beaucoup d’entre eux ont évoqué le cas du personnel travaillant au sein dudit hôtel. Quel sort sera réservé au personnel ? Une interrogation qui a tiqué le chef du gouvernement de transition, Pahimi Padacké Albert et l’a poussé à sortir de son silence. ‘’L’hôtel Chari est d’abord un immeuble public’’, a-t-il fait savoir.

Il a indiqué que l’hôtel du Chari est à l’arrêt ‘’depuis avril 2020’’. Pour lui, les revenus de ladite institution hôtelière en 2020 émanaient de l’Etat. ‘’…c’est l’Etat tchadien propriétaire de l’immeuble qui a versé l’argent pour y loger les contaminés de Covid-19. Depuis lors l’hôtel est fermé’’. La réquisition du bâtiment de l’hôtel du Chari est définitive  Les premiers ministres qui viendront auront comme siège ce bâtiment.  

Au sujet des agents travaillant au sein de l’hôtel, le Premier ministre a précisé : ‘’ Ce personnel sera redéployé dans les hôtels qui appartiennent à l’Etat’’.

Laisser un commentaire

économie

« L’UNPT en tant que regroupement de partis politiques et personnes ressources ne participe pas au DNIS »

Par un communiqué signé de son coordonnateur, Abdel-Salam Chérif, le regroupement Une nation pour tous (UNPT) indique qu’il ne participe pas au dialogue national....

Batha : Deux communautés adversaires se tendent les mains

La ville d'Oum-Hadjer dans le département du Batha-Est a servi de cadre pour un arrangement à l’amiable entre les communautés Moubi et Dadjo du...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
949 votes · 950 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité