Tchad: remaniement du nouveau gouvernement

(Xinhua) — Le président tchadien, Idriss Déby Itno et le Premier ministre, Joseph Djimrangar Dadnadji, ont remanié le nouveau gouvernement cinq jours après avoir évincé deux de ses membres, selon un décret lu mardi sur la radio officielle.

Le gouvernement de M. Dadnadji, formé le 25 janvier dernier et investi il y a une semaine par l’Assemblée nationale, compte toujours 42 membres (soit 33 ministres et 9 secrétaires d’Etat), mais 6 femmes, soit une de plus par rapport au précédent.

Parmi les entrées les plus remarquables, il y a est celle de Zène Ali Fadel, un ténor du parti au pouvoir, au ministère de la Sécurité publique et de l’Immigration rebaptisé ministère de l’Intérieur et de la Sécurité. M. Yokabdjim Mandiguim, ancien ministre et ancien recteur de l’Université de N’Djaména, arrive au ministère de l’Aménagement du territoire, de la Décentralisation et des libertés locales.

MM. Ali Fadel et Mandiguim remplacent respectivement MM. Mahamat Ahmat Bâchir et Bachar Ali Souleymane, limogés jeudi pour leur mauvaise gestion de la police nationale dont un contrôle général des effectifs et moyens est menée depuis le début du mois courant.

A l’instar de Mahamat Ahmat Bâchir et Bachar Ali Souleymane, M. Béchir Okoromi ne figure plus dans la nouvelle équipe, remplacé par Mahamat Issa Alikimi à l’Environnement et aux Ressources halieutiques.

Jeudi dernier, un décret présidentiel avait annulé le recrutement, il y a quelques années, de MM. Ahmat Bâchir, Ali Souleymane et Okormi au grade de contrôleurs généraux de la police nationale.

L’ancien vice-gouverneur de la Banque Africaine de Développement, Bédoumra Kordjé cède le ministère du Plan, de l’Economie et de la Coopération internationale à Issa Ali Taher. Mahamat Ali Abdallah Nassour, lui, est remplacé par Ali Mahamat Abdoulaye à l’Hydraulique rurale et urbaine. Nodjitolabaye Kouladoumadji quitte le ministère des Mines et Géologie au profit de Oumar Adoum Sini, ancien Secrétaire d’Etat au Plan, à l’Economie et à la Coopération internationale.

Me Jean-Bernard Padaré tient toujours les rênes du ministère des Affaires foncières et du Domaine, désormais élargi à l’Aménagement, à l’Urbanisme et à l’Habitat est rattaché. Ignanaye Claude, qui occupait ce dernier département, est rétrogradé secrétaire d’Etat à l’Aménagement du territoire, de la Décentralisation et des Libertés locales.

Dr Ngariera Rimadjita, ancien directeur général de l’Hôpital général de référence nationale, la plus grande structure sanitaire du pays cède le secrétariat d’Etat à la Santé publique à Mme Chansalfouda Abakar Kadadi, pour occuper le secrétariat d’Etat au Plan.

Plusieurs autres personnalités changent de poste, notamment Mme Ruth Tédébé qui quitte le secrétariat d’Etat aux Affaires étrangères pour celui chargé de l’Agriculture en remplacement de Ngomdigué Baïdi Lomé qui, lui retrouve l’Action sociale, la Famille et la Solidarité nationale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :