Tchad : réduction des sièges à l’Assemblée nationale, l’opposition boude

POLITIQUE – La composante de l’opposition démocratique au sein du CNDP dit “ne pas se reconnaitre dans la réduction du nombre des sièges de la future 4e législature.

C’est à travers un communiqué de presse que les représentants de l’opposition démocratique au Cadre national du dialogue politique (CNDP) a exprimé sa surprise quant à la réduction du nombre des sièges à la future Assemblée nationale. En effet, le conseil ordinaire des ministres de ce jeudi 31 octobre a validé le projet de loi organique portant composition de l’Assemblée nationale. Dans ce projet validé par le gouvernement, la nouvelle législature ne comptera que 161 sièges au lieu de 188 comme le cas de la 3e législature.

Ce que les membres de l’opposition démocratique décrient et disent “ne pas se reconnaître dans cette réduction“. “Ce chiffre n’est l’objet d’aucun consensus“, s’accordent-ils à écrire dans le communiqué en date du 31 octobre. Car, pour eux, ” le nombre des députés à la future Assemblée nationale doit en même tenir compte des territoires vastes mais peu peuplés mais aussi ceux qui sont à la forte densité humaine pour préserver la cohésion nationale“. L’opposition demande “qu’une plénière du CNDP se réunisse d’urgence pour débattre de la question“.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :