Tchad/ RCA: les victimes tchadiennes de la guerre croient à l’inculpation de Patrice Edouard Ngaissona et Alfred Yekatom

Le collectif des associations des droits de l’homme pour la défense des victimes tchadiennes de la guerre en RCA a restitué aux victimes vivant à N’Djamena le procès de confirmation des charges a la cour pénale internationale. L’audience de confirmation des charges s’est déroulée du 19 au 27`septembre 2019 a la Haye. 

S’adressant aux victimes tchadiennes de la guerre en RCA, le président du collectif des associations des droits de l’homme pour la défense des victimes tchadiennes de la guerre en RCA, Mahamat Digadjimbaye a informé que la Cour Pénale Internationale a déclaré recevable  la plainte et a agrée les avocats des victimes tchadiennes.

“ la chambre préliminaire II de la Cour Pénale Internationale, a trouvé des motifs raisonnable sur la base du rapport du procureur, de croire que Patrice Edouard Ngaissona et Alfred Yekatom seraient responsable d’avoir commis de crimes contre l’humanité et crimes de guerre” a déclaré Mahamat Digadjimbaye aux victimes tchadiennes de la guerre en RCA. 

En attendant le verdict de l’audience de confirmation des charges, Alfred Yekatom et Patrice Edouard Ngaissona sont suspectés de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre qui auraient été commis en RCA entre 2013 et 2014. 

Pour le collectif des ADH pour la défense des victimes tchadiennes de la guerre en RCA ,c’est déjà une grande victoire. Une marque de reconnaissance de la Cour Pénale Internationale envers les peines , les larmes et blessures des victimes. 

Laisser un commentaire