Mardi 15 juin 2021

Tchad: Rappel à l’ordre sur la gratuité des soins d’urgence dans les établissements sanitaires publics

Le gouvernement du Tchad a instauré dans le cadre de sa politique sociale, la gratuité des soins d’urgences chirurgicales, gynéco-obstétricales et médicales. Par une note, le ministère de la Santé publique, rappelle au respect strict de cette décision dans les établissements sanitaires publics.



L’initiative de la gratuité des soins a été prise par le ministère de la Santé publique en décembre 2007. L’objectif est de permettre l’accès facile aux soins médicaux à la population. Une gratuité qui concernait au départ les hôpitaux. En 2015, elle s’est étendue aux centres de santé publics et confessionnels, ainsi qu’aux garnisons militaires.

Ce rappel à l’ordre, du ministère de la Santé, va à l’endroit des hôpitaux, centres de santé et aux usagers des services des soins. La gratuité dans les centres de santé pour les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes porte sur la prise en charge de :

– Soins obstétricaux néonatals d’urgence de base (SONUB) entre autres : sulfate de magnésium, ocytocine, antibiotique, délivrance manuelle de placenta en cas de rétention placentaire, aspiration manuelle intra-utérine en cas de complication d’avortement, accouchement et réanimation du nouveau-né…
– Consultation prénatale recentrée : fer, acide, folique, test IST/VIH, ARV, Mebendazole, vaccin antitétanique, vitamine A, test de protéinurie, glycémie à jeun, prise de tension artérielle etc;
– Accouchements normaux;
– Prévention de la transmission du Sida de la mère à l’enfant;
– Maladies diarrhéiques (kit de médicaments diarrhéiques et produits de prise en charge nutritionnelle) ;
– Infection respiratoires aiguës (médicaments des infections respiratoires) ;
-césariennes (kit pour césarienne) ;
– Fistules obstétricales ;
– Paludisme simple et paludisme grave ;
– Morsures des serpents et piqures de scorpion ;
– Paludisme grave (5ans et plus).
Les hôpitaux sont concernés avec :
– Soins obstétricaux néonatals d’urgence complet SONUB (plus césarienne/ hystérectomie d’urgence et transfusion sanguine) ;
– Traumatismes graves ;
– Malnutrition aigüe sévère avec déshydratation ;
– Les morsures des serpents et piqures de scorpions (sérums antivenimeux et anti-scorpions) ;
– Etat comateux ;
– Etat de mal asthmatique ;
– Colique néphrétique ;
– Abdomen aigue (appendicite, hernie étranglée, péritonite)
– Brulure de type II et III.

l’inspecteur général P.I du ministère de la Santé publique et de la solidarité nationale, Welba Raïwe Kolandi, à travers cette note, tient à éviter toute ambiguïté qui persiste dans l’application de la gratuité des soins instaurée.

Ecobank 2
Pamgue Bienvenu
Hello! Je suis Pamgue Bienvenu, Blogueur & Content writer. Vrai passionné du digital, de culture et d’écriture. Retrouvez sur Tchadinfos mes articles, chroniques et interviews ?

Laisser un commentaire

économie

Tchad : le président de la transition insiste sur le respect de la hiérarchie dans le traitement des dossiers

Le président du Conseil militaire de Transition, Mahamat Idriss Deby a, lors d’une rencontre avec les conseillers et membres du cabinet de la...

Tchad : le président du CMT se veut exigeant vis-à-vis de ses collaborateurs

Le président du Conseil militaire de Transition, le général Mahamat Idriss Deby a rencontré ce mardi les membres de son cabinet, l’ensemble des conseillers...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
227 votes · 228 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité