Tchad : Les raisons qui opposent la ministre des droits de l’homme et son ex Secrétaire Général

La Ministre trouve son Secrétaire Général très encombrant parce qu’il maitrise mieux le ministère que quiconque. Il est très coté par les partenaires. Certains points de vue de madame la ministre sont souvent battus en brèche par le Secrétaire Général qui est très regardant dans la procédure. Il rappelle souvent à son ministre les engagements du Gouvernement qui devraient guider les actions du ministère. A ce niveau, les positions sont souvent divergentes. Le Secrétaire Général n’aime toujours pas que son ministre lui impose des choses. Il lui arrive même de renvoyer certains dossiers soumis à son visa, parce qu’il ne s’y reconnait pas. Il fait remarquer à son Ministre que ce n’est pas une insubordination, mais une question de méthode de travail. Par rapport aux engagements internationaux du Tchad en matière de Droit de l’Homme, le gouvernement a mis en place un comité interministériel de suivi, pour rédiger les différents rapports du Tchad, portant sur chaque engagement pour être soumis aux organismes habilités. Ce comité est présidé par le Secrétaire Général du ministère de Droit de l’Homme. Contre toute attente, la ministre confie le travail de ce comité à un cabinet d’étude qui n’est pas du tout qualifié dans l’élaboration des rapports des Etats- Parties aux conventions. Ayant appris cette information, le Secrétaire Général n’a pas pardonné à son ministre. Il a fait savoir à cette dernière que les rapports devraient être soumis cette année aux différents organes de l’ONU, portant sur les réponses que le Gouvernement doit donner aux recommandations formulées par la communauté internationale lors de l’examen des rapports précédents. A ce niveau, le Secrétaire Général estime qu’il serait irresponsable de confier ce travail à une entité privée de répondre en place et lieu du Gouvernement. Voyant la position prise par le Secrétaire Général qui risquerait de compromettre son fauteuil ministériel, elle s’empresse en concoctant ça et là, les raisons pour incriminer son Secrétaire Général et le virer. Le Secrétaire Général lui, critique assez souvent aussi la méthodologie de travail de Mme la Ministre. Une Dame qui ne veut pas être contrariée, estime t-il. En moins d’une année, elle change deux Secrétaires Généraux. Est-ce par souci de bien conduire son travail où question d’intérêt ? La suite nous le dira.

Correspondance particulière

Le Potentiel #76 disponible en téléchargement dans votre boutique

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :