Tchad : qui prendra les rênes de la capitale ?

Tchad : qui prendra les rênes de la capitale ?

Les tractations pour succéder à Mme Mariam Djimet Ibet et ses deux adjoints à la tête de la Mairie de N’Djaména vont bon train. Des rumeurs de toute sorte circulent dans la ville de N’Djaména. Certains parlent de la nomination d’un maire par décret. Car, le mandat de six (6) ans des Conseillers municipaux actuels élus en 2012, a expiré, le chef de l’État devrait nommer un Maire par décret. Les yeux sont alors rivés vers la Présidence de la République. Le chef de l’État étant en voyage privé à Paris en France, des pratiques de tous genres sont mises en œuvre pour accéder à la Commune de la capitale. Concussions, corruption, clientélisme, régionalisme, concubinage politique, des caciques du MPS de différents gabarits se lancent dans une course effrénée vers la Mairie de N’Djaména. Des anciens Maires (Mbaïlemdana Marie-Thérèse, Ali Haroun), et des nouveaux prétendants (Mariam Ahmat Djémil, Haoua Outman Djamé) nourrissent l’ambition de prendre ou reprendre les rênes de la capitale.

De l’autre côté, ce sont les conseillers municipaux qui se bousculent pour se faire une place dans l’exécutif communal de N’Djaména. Presque tous les Conseillers sont de potentiels candidats. Personne n’écarte l’option de se présenter comme candidat pour être à la tête de la Mairie. Sur les réseaux sociaux notamment « Facebook », la campagne bat son plein, la candidature du Conseiller Mahamat Ali Sinine, l’élu du 8e arrondissement pour le compte du MPS est le plus redondant. Ses soutiens multiplient les messages et font son éloge. Officiellement il n’a pas encore déclaré sa candidature. Wait and see.

Entretemps, les autres Conseillers se battent en sourdine pour pouvoir ranger certains de leur côté, si jamais la suspension de Mariam Djimet Ibet et ses adjoints se confirme. Car, pour beaucoup des Conseillers avertis, la Maire de N’Djaména est suspendue et rien n’est encore joué. Ils attendent à ce que Mariam Djimet et ses adjoints soient révoqués ou suspendus définitivement. D’après certains de ses Conseillers municipaux, la Maire de N’Djaména jouit encore de la présomption d’innocence et elle n’a pas dit son dernier mot. Il est connu de tous qu’elle jouit d’un soutien de taille au Palais Rose.

Cependant d’après plusieurs sources au fait du dossier, c’est plutôt Ibrahim Wang-Laouna Foullah, président du club Foullah Édifice et chef d’entreprise, qui fait figure de favoris. Après avoir essayé plusieurs hommes politiques, le choix des plus hautes autorités se porterait dit-on sur un profil hors du cadre habituel. Ibrahim Foullah, entrepreneur et président d’un club de football, élu du 7e arrondissement municipal de N’Djaména pour le compte du MPS pourrait faire l’affaire. Une source haut placée, nous fait savoir que le Président est fatigué de toutes ces personnes à qui il fait confiance sans avoir satisfaction, tenter le coup avec quelqu’un hors du giron administratif tchadien n’est pas exclu. Foullah ou Sinine (commerçant) pourrait faire l’affaire nous fait savoir notre source.

Car, la situation actuelle de la Mairie de N’Djaména a besoin d’un chef d’orchestre capable de redresser la barre. Brahim Foullah est issu du plus grand arrondissement de la capitale (7e), et ancien habitant de Mardjan-Daffack un des plus vieux quartier de N’Djaména, l’homme semble bien connaitre les préoccupations des populations de la Capitale.

D’autres challengers ne sont pas à négliger, le vieux briscard de la politique tchadienne Ali Djalbor membre du conseil pourrait aussi prendre les clés de la ville. Oumar Abdallah Lebine, ancien maire adjoint, toujours membre du conseil et actuel patron de l’ONAJES (Office National d’Appui à la Jeunesse et aux Sports) est lui aussi un potentiel maire. L’homme joui d’appui d’un cercle d’influence très puissant, s’il décidait de se jeter dans la course il pourrait faire de l’ombre à plus d’un.

Dans tous les cas, les N’Djaménois sont impatients de connaitre qui sera désigné pour prendre le destin de leur ville en main. Beaucoup des citoyens interrogés souhaitent avoir un Maire qui sait répondre à leur besoin, notamment l’enlèvement des ordures ménagères, la salubrité de la ville, la sécurité dans les marchés, réparer les routes, etc.

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :