Tchad : qui endossera le costume du vice-président au lieu d’un 17e  Premier ministre ?

Tchad : qui endossera le costume du vice-président au lieu d’un 17e Premier ministre ?

POLITIQUE-le Tchad ne réinstaurera pas la primature. Une décision prise à l’issue du deuxième forum national inclusif par les participants qui ont préféré la vice-présidence. Abrogé en 2018, la primature avait vu seize personnalités l’occuper sous le règne du président Idriss Deby Itno. Qui étaient-ils?



C’est sous le regard du dernier chef du gouvernement, Pahimi Padacké Albert, que les participants au deuxième Forum national inclusif ont éteint l’espoir de ramener la primature. Un poste supprimé au précédent Forum tenu en 2018. Pourtant, des voix ont défendu sa réinstauration lors du récent forum, mais en vain. Pahimi Padacké Albert en faisait partie. Il est le dernier des seize premiers ministres que le président Idriss Deby Itno a eu en trente ans de pouvoir.

Le leader du parti Rassemblement national des démocrates tchadiens (RNDT-le réveil) qui a mis plus de deux ans comme Premier ministre, a hérité ce poste de Kalzeubé Payimi Deubet, l’actuel ministre d’État, ministre secrétaire général de la présidence. Avant ce dernier, le poste était occupé par le défunt Joseph Djimrangar Dadnadji. Celui-ci a quitté la primature avec fracas en fin d’année 2013 avant de créer son propre parti politique en 2016.

Son prédécesseur Emmanuel Nadjingar est un habitué de la politique tchadienne. Il détient le record de longévité à la primature. L’ex-ministre du pétrole a coiffé tous les ministres aux côtés du président Deby pendant trois ans. Ce fauteuil lui a été attribué en 2010. C’est après la démission de l’ancien conseiller du président Idriss Deby pour les relations internationales et la coopération, Youssouf Mahamat Saleh Abbas qui, lui-même, a pris la suite du fondateur du parti Viva RNDP (Rassemblement national pour le développement et le progrès), Delwa Kassiré Coumakoye. Kassiré était deux fois chef du gouvernement. De 1993 à 1995, puis du 26 février 2007 au 16 avril 2008 suite au décès de l’ancien premier ministre Pascal Yoadimnadji. Cet ex-avocat a, quant à lui, été à la tête du gouvernement de 2005 jusqu’à sa mort.

Bien avant lui, plusieurs personnalités ont été nommées à la tête du gouvernement. On peut citer : Moussa Faki Mahamat, l’actuel président de la commission de l’Union Africaine ; Haroun Kabadi, présentement président de l’Assemblée nationale ; Nagoum Yamassoum, Nassour Guelendouksia Ouaïdou, Djimasta Koïbla, Fidèle Moungar, Joseph Yodoyman et Jean Alingué Bawoyeu qui est le premier à avoir endossé le costume du chef du gouvernement sous le règne du Mouvement patriotique du salut (MPS).

En ce qui concerne la vice-présidence, la chaise reste encore vide. Déjà, le président de la République Idriss Deby Itno a soulevé la question. Le vice-président sera nommé par lui. L’annonce a été faite lors du conseil des ministres de ce jour. Il, le futur vice-president sera nommé pour assurer l’interim, dans la limite des pouvoirs que le Chef de l’État lui aura délégués. Les conditions d’exercice de l’intérim seront fixées par un acte réglementaire.  

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :