Tchad : le Président de l'Assemblée craint que le retard des salaires débouche sur une grave crise

Les députés tchadiens sont de retour de vacances parlementaire. Ce mardi 7 avril 2015 a eut lieu l’ouverture de la première session ordinaire annuelle en présence du Premier ministre chef du gouvernement. Dans son discours d’ouverture de la séance, le président de l’assemblée Haroun Kabadi réitère sa demande pour que des mesures adéquates soient prises en ce qui concerne le paiement de la masse salariale à terme échu. Afin d’éviter des tensions sociales qui pourraient déboucher sur autre chose qu’une crise sociale.

Le président de l’AN trouve que la crise actuelle est due à la chute des barils du pétrole, associé selon lui, aux conséquences néfastes de la situation sécuritaire au Cameroun et au Nigeria. Il juge la décision d’imposition du port de casque comme salutaire. En contestant cette décision les élèves et étudiants ont fait preuve d’ignorance du rôle du gouvernement dans la prévention des accidents de la route, ajoute-t-il.

De son avis, la session sera assez chargée, les députés examineront 9 projets de loi de ratification d’ordonnance, un projet de loi de règlement relatif à la gestion budgétaire et comptable des années 2003 et 2012. Quatre projets de loi reportés ainsi que quatre propositions de loi. Cinq questions orales avec débat sont adressées à des membres du gouvernement sur des sujets liés à la vie économique et sociale des populations.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :