Tchad-Présidentielle : Romadoumngar Félix se pose en candidat de l’alternance démocratique

Les militants de l’URD (Union pour le renouveau et la démocratie), venus de plusieurs provinces du pays ont investi ce 4 février le président dudit parti, Romadoumngar Félix Nialbé comme leur candidat à la présidentielle du 11 avril 2021. C’est à l’issue d’un congrès extraordinaire tenu à la Maison Nationale de la Femme à N’Djamena.

« Nous incitons tous ceux qui sont animés par l’esprit d’alternance de nous appuyer politiquement, humainement et matériellement pour atteindre notre objectif à savoir : déraciner un arbre vieux de 30 ans », a clamé Romadoumngar Félix Nialbé dans son discours d’investiture, sous les applaudissements de ses militants. En effet, sans surprise le président de l’URD sera son porte-étendard  au scrutin présidentiel prévu dans un peu plus de deux mois.

Son discours est centré sur l’alternance au pouvoir qu’il estime incarner. Pour lui, « Le Tchad se porte de plus en plus mal du fait de nos comportements » et ploie sous le poids des « atteintes graves qui détruisent nos valeurs cardinales ». Romadoumngar Félix invite donc ses militants et partant tous les Tchadiens à être animés de la « volonté sincère et honnête de mettre un terme à l’arnaque, aux abus de pouvoir et d’autorité en parvenant à instaurer une alternance politique réelle ». Car, il estime qu’à l’URD, « la solution radicale aux maux dont souffrent nos populations réside dans le renouvellement du régime et non dans les dénonciations verbeuses, ni dans les marches de protestation ». Un tacle à l’endroit des partis d’opposition et divers regroupements et associations de la société civile qui ont projeté des marches de protestation contre un 6e mandat du président de la République.

Le président de l’URD a tenu également à adresser un message à ceux qui pensent qu’il est un candidat fabriqué pour accompagner le président sortant. Il souligne que sa candidature ne saurait être « le fruit d’une compromission quelconque. C’est un engagement d’un citoyen épris de paix, de justice et d’égalité. Cette candidature a pour objet de mobiliser le peuple pour la concrétisation d’une alternance politique ».

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :