Tchad : pourquoi le président de l’UNET fait-il peur aux autorités?

Tchad : pourquoi le président de l’UNET fait-il peur aux autorités?

La conférence de presse du président de l’Union Nationale des Etudiants Tchadiens Nadjo KAINA et ses avocats a une fois de plus  été annulée.  Prévue pour ce samedi 19 septembre au centre Al Mouna à 10h00, ladite conférence a vu la présence de la police du 3ème arrondissement  qui a simplement interdit sa tenue. Selon les organisateurs, aucun motif de cette interdiction n’a été donné. Une deuxième annulation de cette tenue de conférence après celle programmée pour le 16 septembre dernier au CEFOD de N’Djamena. Après avoir été privé de ses libertés pendant plus d’un mois puis déclarée non coupable, Nadjo KAINA se voit ainsi priver de l’une de ses libertés les plus précieuses, celle d’expression. La presse tant publique, privée qu’internationale était présente pour cette conférence de presse qui n’a pas pu avoir lieu. Au vu de tout cela il est fondé de se poser la question suivante : pourquoi le président de l’UNET fait-il peur aux autorités?

2 Commentaires

  1. kogo Charles
    21 septembre 2015 at 10 h 07 min Répondre

    La politique du gouvernement pour la jeunesse a été entaché des ragots qui laissent la jeunesse plus particulièrement les étudiants dans une ambiguïté totale. Le seul motif qu’il nous cache est la peurt d’un soulèvement des étudiants parce que le pilote a perdu le contrôle de son appareil.ETAT est devenu “état”le tableau économique du pays est au point rouge …
    il veule les moutons pour l’holocauste enfin de terroriser la jeunesse.
    a qui la faute?
    “le Tchad est éternel mais les les tchadiens ne sont pas éternel”

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :