Tchad : plus de 55% des jeunes déclarent être des fumeurs passifs

Tchad : plus de 55% des jeunes déclarent être des fumeurs passifs

SANTÉ – Le conseil ordinaire des ministres tenu ce 6 juin, en présence du chef de l’Etat a examiné six projets de décrets dont deux dans le domaine de la santé publique. Ces projets visent à renforcer la lutte antitabac au Tchad, avec des mesures drastiques.

« Au Tchad, plus de 55% des jeunes déclarent avoir été exposés à la fumée de cigarette provenant d’autres personnes » selon le compte rendu du conseil des ministres, fait par porte-parole du gouvernement, Oumar Yaya Hisseine. Il est donc urgent de réglementer la consommation des cigarettes et autres produits nocifs de la même catégorie. Le conseil de ministres, tenu ce jeudi 6 juin a permis de rebondir sur la question.

Le conseil des ministres a eu à examiner deux projets de décrets dont le deuxième fixe les modalités d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux publics, en référence à la loi N° 010 du 10 Juin 2010 dont certaines dispositions ne sont pas appliquées.

La soumission de ce projet de décret est aussi motivé par l’alerte donnée par l’Organisation mondiale de la Santé qui annonce sept millions de décès par an dont 890.000 sont des non-fumeurs.

Face à cette menace sanitaire, déterminer le champ d’interdiction de fumer dans les lieux publics et accentuer la sensibilisation de la population sur le danger de l’usage du tabac, demeure la préoccupation des responsables en charge de la Santé publique.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :