"Le Tchad n’est pas le Burkina Faso." Hassan Sylla Porte-parole du gouvernement tchadien

Le Ministre de la Communication Hassan Sylla, Porte-parole du gouvernement tchadien s’est exprimé sur les ondes de RFI au sujet des manifestations de cette semaine. Pour lui “Le Tchad n’est pas le Burkina Faso.” Ecouter son intervention en cliquant sous le lien ci-après.

Ecouter

5 Commentaires

  1. zakaria
    15 novembre 2014 at 11 h 49 min Répondre

    Slt, dsolé pour les ministres de Deby!!!!! les tchadens ont marre de vivre de guerre et d’insécurité, tout ce qu’ils veulent, c’est de trouver de revenue qui leur permettra de s’occuper de leur charge familiale. moi je ne l’appel pa ministre mais Hassan comme son nom parcequ’il ne représente pas un intêret pour le peuple. Mr Hassan, s’il est nouveau au Tchad,pour son information,plusieur ministres ont servi Deby mais combien sont ceux qui se sont retrouver en prison? Tous ceux qui ont l’audace de vendre leur peuple, l’histoire les rattrapera un jour. La situation au Burkina n’a rien a voir avec celle du tchad. Ceux qui manifeste ne veulent rien d’autre que leur droit alors qu’au Burkina le peuple a marre et refuse de modifier la constitution. chez Deby a modifié la constitution et celà n’a pas provooqué le mécontentement de la population. Pour finir, il faut que le Président Idriss arrête de jouer aec le feu,ce n’est pas parceque le Tchad est divisé en Chrétien musulman, en Nord/sud que le peuple ne peut pas s’unir. Même si le Président n’a rien fait, la stabilité du Pays est aussi une bonne chose qui fait appel aux opérateurs économiques à venir investir mais celà n’est pas suffisant;le peuple attend voir ses besoins fondamentaux améliorés. Attention aux mandiants du pouvoir(l’opposition politique, les griots du parti au pouvoir la Diaspora corrompu etc) le peuple n’est pas à vendre.

  2. janserbe tchomkiba isaac
    15 novembre 2014 at 12 h 36 min Répondre

    il le sera bientôt. semblerai que vous êtes le dementeur de tout ce qui vrai au tchad; ne soyez pas étonner le jour où deby partira. pliez votre natte avec lui car on aura jamais pitié. apprenez à faire une preuve de responsabilité; il nya pas une autre manière de formé la revolte, c’est ne que les dire des autorités. dementer pour mintenir votre poste de porte parole. apprenez nous a vous respectez.

  3. djibrine Hissein koty
    15 novembre 2014 at 23 h 15 min Répondre

    Monsieur le Ministron bien sur le Tchad n’est pas le Burkina Faso mais sa va être comme la Libye .un jour . la seul chose que vous dire MR le ministron un silence vaut 25 réponse

  4. Hamza
    17 novembre 2014 at 16 h 06 min Répondre

    Je crois que les dirents du pays avec leur lideur, ils sont entraine de creer une bomme sans tout fois se rendre compte, par example si tu met une grenate ou une bouteille de gaz dans un feu, quand bien elle va exploser, se comca que moi je vois la population tchadienne, ne pensait pas qu’elle ne va pa reagire, elle va reagir le plus tot possible, et se jour la je ne sais pas mois mais votre chaute eaux ou vos arme a feux ne peuvent rien contre elle… personne et je dis encore personne au Tchad qui travail dans le gouvernement du pays pens a la population ni au developpement du pays, vous ne fait que penser a soi et a piller se pays…

  5. titikris
    24 novembre 2014 at 9 h 45 min Répondre

    Ce Malien perdu au Tchad n’a aucune légitimité pour parler ainsi. Le Tchad, certes, n’est pas le Burkina mais la colère des jeunes est la même partout en Afrique puisque les dirigeants sont tous autant corrompus et défaillants au Tchad qu’au Burkina, sinon plus! Les jeunes sont déçus de vous et vous partirez de la même manière:par la rue!!!

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :