Tchad: Nagoum Yamassoum a prêté serment en tant que membre du Conseil Constitutionnel

Nommé le 27 octobre dernier, M. Nagoum Yamassoum a prêté serment, ce matin, devant le Président de la République IDRISS DEBY ITNO en tant que nouveau membre du Conseil Constitutionnel. La cérémonie de prestation de serment s’est déroulée en présence du Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji et des présidents de grandes institutions de la République. Avançant d’un pas ferme et sûr, l’homme qui a prêté serment, ce lundi devant la Cour suprême, est un haut cadre de la République. Enseignant-chercheur de son état, Nagoum Yamassoun a un parcours professionnel et un carnet d’adresse bien rempli. Il est titulaire d’un doctorat en Sciences politiques, obtenu en 1988, à l’université de Bordeaux en France. Nonobstant ses charges ministérielles, Nagoum Yamassoun n’a jamais abandonné la craie. Il totalise à ce jour, 25 ans d’enseignement et de recherche au département de Droit à l’Université de N’Djaména. Dans ses réquisitions, aux fins d’installation, le Procureur général près la Cour suprême, Ahmat Agrey a, situé le rôle du Conseil Constitutionnel dans le processus démocratique de notre pays. Il a ensuite réitéré l’adhésion de la famille judicaire toute entière, à la politique économique, sociale et culturelle du gouvernement, prônée par le Président de la République et mise en musique par le Premier ministre, Chef du gouvernement. Ahmat Agrey devait, par la suite, avancer quelques raisons qui ont motivé la nomination du récipiendaire en tant que membre du Conseil Constitutionnel en ces termes « Votre nomination pour la seconde fois au sein de cette importante institution de la République est un gage de confiance que le Chef de l’Etat a bien voulu, placer en vous, afin de poursuivre ensemble le processus de démocratisation et de développement de notre pays dans un esprit d’objectivité et d’impartialité ». Au récipiendaire, le Procureur général près la Cour suprême, Ahmat Agrey, lui a demandé de peser avec rigueur chacun des mots contenus dans le serment qu’il aura à prêter et de s’acquitter de sa tâche avec humilité. M. Nagoum Yamassoum a juré de s’acquitter de ses charges dans le strict respect de la loi et en toute neutralité. Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO, Chef de l’Etat, Président du Conseil supérieur de la magistrature a félicité le récipiendaire tout en lui souhaitant courage et pleins succès dans ses nouvelles fonctions.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :