Tchad : Nadingar interdit de sortie ?

L’ancien Premier ministre, Emmanuel Nadingar, a été empêché de voyager à l’étranger pour recevoir des soins médicaux la semaine dernière car les services de renseignement généraux lui auraient confisqué son passeport.

Selon certaines sources tous les mouvements de M. Emmanuel Nadingar seraient scrupuleusement surveillés de trop prêts par les agents des renseignements. Mais que reproche-t-on réellement à cet homme, fidèle parmi les fidèles au président Idriss Déby ? Trainerait-il des casseroles ?

Pour de nombreux observateurs de la scène politique, la fête du 1er décembre 2011 à Moundou pourrait être l’une des raisons des ennuis d’Emmanuel Nadingar. En effet, l’opération Cobra qui consiste à débusquer les délinquants économiques s’était rendue à Moundou pour évaluer le travail abattu par le comité d’organisation de ces festivités. Il semblerait que le nom de l’ancien Premier ministre figurerait sur la liste des personnes soupçonnées d’avoir détourné une partie de la somme attribuée à l’organisation de ces festivités. C’est ainsi qu’en son temps, Nadingar étant encore en fonction, les conclusions de cette mission n’ont pas été rendues publiques.

Aujourd’hui, certains cadres ressortissants du Logone Occidental menaceraient de le faire à leur niveau, si Idriss Déby continue à protéger son serviteur en refusant de faire publier ladite liste. D’autres sources affirment que, le Président de la République à coutume de rendre toujours la vie difficile à ses collaborateurs une fois leurs missions terminées. Aussi, il tirerait les ficelles dans l’ombre. C’était le cas du prédécesseur de Nadingar, en la personne de M. Youssouf Saleh Abbas. Celui-ci, avait aussi subi le même affront lorsqu’il était débarqué de la Primature. Si cette manie persiste, Nadingar n’échapperait pas à la règle.

Le président Idriss Déby n’a pas hésité à faire emprisonner beaucoup de thuriféraires les plus zélés de son pouvoir pour malversations financières avant de les relâcher. Ce qui est sûr, c’est qu’une grande partie des fortunes de l’ancien Premier ministre proviendrait de ses missions tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Car, sur ce plan, il est le seul Premier ministre qui a effectué le plus de missions. D’ailleurs, lors du 5e congrès du Mouvement patriotique du salut (Mps), Nadingar était pressenti Secrétaire général dudit parti mais à la surprise générale, le président Déby avait porté son choix sur son cousin Béyom Mallo Adrien.

Mbaïramadji Gollar

L’Observateur #695 disponible en pdf sur boutique.tchadinfos.com

Un commentaire

  1. Tchad : l'ancien Premier ministre Emmanuel Nadingar interdit de sortie du territoire ?
    3 avril 2013 at 21 h 40 min Répondre

    […] l’article sur l’excellent site d’information tchadinfos.com : Tchad : Nadingar interdit de sortie ? | Tchadinfos.com | Portail d’information sur l’act… Commentaires sur Facebook […]

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :