Tchad : MPS, un congrès pour panser les plaies ?

Tchad : MPS, un congrès pour panser les plaies ?

Le MPS, entre tiraillement en interne, menace et défection, tiendra son congrès extraordinaire du 2 au 3 novembre à N’Djamena. Au vu de ces éléments, l’on s’interroge si cette rentrée politique pansera les plaies du parti de Bamina.

Vers un congrès inédit ? Le Mouvement patriotique du salut (MPS) semble, ce dernier temps, s’heurter aux problèmes qui sont d’une part internes (tiraillement entre les différents partis alliés) et, d’autre part, les coups des adversaires, donc l’opposition. 

En effet, il y a quelques mois, plusieurs militants du MPS ont fait défection pour adhérer au Parti des libertés et du développement (PLD) et à l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR). Des faits qui montrent les déchirures qu’il y a au sein du parti créé par le président Idriss Déby Itno. 

Autre chose. Des leaders du parti de la province du Batha se sont menacés “à mort pour une affaire de logement des militants” qui prendront part au congrès. Des plaies saignantes au sein du MPS. Des mécontents de Mahamat Zene Bada, secrétaire général de cette formation politique, on en compte assez. Dans un contexte préélectoral, le congrès que va tenir le MPS va certainement mettre les points sur les “I” pour remonter le moral des troupes.  

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :