Tchad : Mme Ngarmbatina Carmel Sou IV parmi les rares Tchadiens Légion d’Honneur de la France

Tchad : Mme Ngarmbatina Carmel Sou IV parmi les rares Tchadiens Légion d’Honneur de la France

Le mois de mars a été dédié à la célébration de la femme. Pour débuter ce mois d’avril, Tchadinfos.com vous présente une femme remarquable, Mme  Ngarmbatina Carmel Sou IV. Elle a été décorée, courant du mois dernier, Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’Honneur. Cette distinction de la République française lui a été décernée pour son engagement hors pair, tant social que politique.

Il s’agit de la plus haute décoration honorifique de la République Française, nommée la Légion d’Honneur. En dehors des militaires, très peu de Tchadiens ont été distingués de cette manière. Et cette fois-ci, celle qui est entrée dans ce cercle restreint est une femme battante, engagée : elle se nomme Mme Ngarmbatina Carmel Sou IV.

Véritable parcours

Actuellement conseillère à la présidence de la République du Tchad, Mme Odjimbaye Ngarmbatina est née à Bedjondo dans le Mandoul. Elle était conduite par ses études secondaires à N’Djamena où elle avait réussi brillamment son baccalauréat série D. À l’époque, les filles n’atteignaient pas ce niveau, surtout dans les filières scientifiques, elles n’étaient pas nombreuses. Intéressée par le domaine médical, une bourse offerte par l’ex URSS lui permettait d’aller étudier à Piatigorsk pendant six longues années, option pharmacie. Elle était rentrée au Tchad en 1982.

En 1996, Mme Odjimbaye Ngarmbatina créa l’Ordre national des pharmaciens qu’elle présidera jusqu’en 2002. Elle est engagée aussi en faveur de l’entrepreneuriat, notamment féminin car elle considère, à juste titre, que l’autonomisation des femmes va de pair avec la reconnaissance de leurs droits. Elle a accepté plusieurs responsabilités politiques au sein du ministère de la santé, de l’action sociale et à la présidence de la République.

C’est tout ce combat et toutes ses lourdes tâches qu’elle a assurés qui lui ont valu le mérite d’être distinguée par la République française le 9 mars courant.

« Madame Odjimbeye Ngarmbatina, au nom du président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons Chevalier de la Légion d’Honneur ». C’est par cette formule rituelle de l’Ordre de la liturgie que la distinguée a reçu sa médaille des mains de l’ambassadeur de la France au Tchad, Philippe Lacoste. Elle est la deuxième femme tchadienne à recevoir cette distinction.

Un commentaire

  1. Koulatoudji Ngartoloum
    2 avril 2019 at 21 h 41 min Répondre

    Les hommes aiment écouter lire l’histoire des gens. C’est un stimulant.

    Carmel Sou IV est une femme repère d’éducation et d’émancipation féminine.
    Bon vent, Madame!

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :