samedi 25 septembre 2021

Tchad : ’’Mahamat Idriss Deby, montrez-nous un seul acte politique osé ou simple que vous avez posé dans le sens de l’intérêt général’’, Max Kemkoye

Les 100 jours du Conseil militaire de transition (CMT) à la tête du pays continuent d’animer la scène politique. Dans une déclaration ce 31 juillet, le président de l’Union des démocrates pour le développement et le progrès (UDP), Max Kemkoye a fait un bilan sombre des trois mois et dix jours du CMT au pouvoir.

Le 28 juillet dernier, le Conseil militaire de transition a franchi la barre des 100 jours à la tête du pays. La société civile, les partis politiques et le gouvernement ont apprécié différemment ces jours au pouvoir. Le président du parti Union des démocrates pour le développement et le progrès (UDP), Max Kemkoye s’est prononcé sur la question. Il indique que durant les 100 jours, les forces structurées demeurent dans l’incertitude. L’UDP a résumé les actes posés par le CMT en ’’tueries’’, ’’refus de la médiation’’ vis-à-vis de la main tendue du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT) et l’attente des tchadiens d’une ’’consultation nationale’’.


Depuis la prise du pouvoir par le CMT le 20 avril, l’UDP a constaté que la situation est devenue alarmante. ’’Le conflit éleveurs-agriculteurs a atteint le niveau rouge’’, a déclaré le président de cette formation politique, Max Kemkoye. Il ajoute que la misère, les frustrations, le désespoir, la maltraitance sont devenus le quotidien du peuple. ‘‘Le pays est dans une situation d’urgence politique absolue ’’.
Le leader de l’UDP a indiqué que l’ombre des éventuelles hostilités plane sur le pays vu la position des nouvelles autorités face aux groupes armés.

Au sujet de la période de transition fixée pour 18 mois renouvelables, l’UDP jette un regard rétrospectif sur les actes du CMT et s’interroge sur la volonté de son président Mahamat Idriss Deby à céder le pouvoir. ’’Ces interrogations demeurent entières en plus de celles sur sa capacité à diriger qui demeure un sujet d’inquiétude…’’, a pointé Max Kemkoye.

Vu la situation sociale, politique et sécuritaire actuelle, l’UDP questionne le président du CMT, Mahamat Idriss Deby sur ses actes dans l’intérêt général. ‘’Monsieur Mahamat Idriss Deby, montrez-nous un seul acte politique osé ou simple que vous avez posé depuis votre prise du pouvoir, dans le sens de l’intérêt général qui peut convaincre un tchadien en dehors de vos obligés alliés à vous faire confiance“.

Laisser un commentaire

économie

On a vérifié pour vous : la députée Achta Mahamat Nour est bel et bien vivante

Achta Mahamat Nour est une militante du RNDT-Le Réveil du Kanem et non la défunte sœur de Mariam Mahamat Nour. Dès la publication de la...

Tchad : quelques chiffres importants sur la représentativité du CNT

Le Conseil national de transition est mis en place ce vendredi. Comme prévu par la Charte de transition, il est composé de 93 membres...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
422 votes · 423 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité