Tchad : lutte contre la corruption et le vol, Idriss Deby récidive

Le ministre secrétaire général du gouvernement Abdoulaye Fadoul Sabre lors d’un point de presse où il a fait le compte-rendu du Conseil des ministres du jeudi 11 décembre 2014 a fait savoir au peuple le contenu d’une communication adressé aux membres du gouvernement de la part du président de la République.

Il a été une fois de plus question de la lutte contre la gabegie, la corruption à outrance, le braquage en plein jour des bandits en col blanc, une tirade similaire à sa désormais célèbre maxime “Commerçants, fonctionnaires (…) s’il vous plaît arrêtez de voler, vous avez beaucoup volé” du 1er décembre 2014.

Cette fois il profère des menaces, ” Ceux qui auront raté ce dernier train de la vertu en auront pour leurs comptes“. C’est une sévère et dernière mise en garde dit-on.

Cette énième sortie du président ne peut signifier que deux choses :

1. Il a réellement pris conscience de la situation et veut y mettre fin.

2. C’est un tac-tic destiné à nous berner comme ce fut le cas lors de sa sortie à la Douane où il se posait des questions sur comment un fonctionnaire pouvait avoir une voir deux ou trois villas à 300 millions FCFA. À cela, il faut ajouter “la kermesse du désordre est terminé” et j’en passe.

Une chose est sûre, il connaît ses voleurs et s’adresse à directement à eux, espérons simplement que ces sorties vont calmer leurs ardeurs, sinon à ce rythme c’est le pays même que ces vautours sans foi ni loi vont vendre si ce n’est pas le cas déjà.

2 Commentaires

  1. One day
    12 décembre 2014 at 15 h 26 min Répondre

    Batard c’est lui meme le grand voleur et ses ministrons comme sabre en sont également. Tchadinfos arretez de nous prendre pour des imbéciles deby ne prendra jamais conscience la seule solution pour un tchad meilleur c’est de le faire partir

  2. Nodjimadji
    13 décembre 2014 at 13 h 30 min Répondre

    Ce n’est pas la première fois que Deby fait de telles déclarations! Il croit pouvoir endormir les gens par de telles déclarations. D’ailleurs, ce n’est pas digne d’un Président de la République! On dit de lui qu’il est homme d’État, on peut se demander alors quel homme d’État aussi incapable de protéger les intérêts de l’État.
    Un père de famille qui a un projet pour sa famille, ne peut permettre à un membre de celle-ci de compromettre la réalisation de ce projet. Il croit aider ceux qui pillent les deniers publics, parce que ceux-là sont proches de lui, mais il se trompe; il fait aussi du mal à ceux-là, et partant à tous les tchadiens.
    Deby doit savoir qu’il ne peut plus tromper par ses déclarations hypocrites!

Laisser un commentaire