Tchad : l’Union Sacrée pour la République et les Transformateurs dénoncent le forum de la jeunesse

Tchad : l’Union Sacrée pour la République et les Transformateurs dénoncent le forum de la jeunesse

Le forum national de la jeunesse ouvert hier 15 septembre 2018 à N’Djaména, continue à faire de grabuge. L’Union sacrée pour la République (USPR) et le mouvement des Transformateurs par la voix de leurs leaders respectives se prononcent contre, pour eux le moment n’est pas opportun.

L’Union sacrée pour la République (USPR) dans un communiqué de presse signé de son président, M. François Djékombé estime qu’à deux semaines de la rentrée des classes, la priorité du moment doit être pour le gouvernement de rassurer les parents et les élèves quant à une reprise effective et normale des cours le 1er octobre prochain et non l’organisation d’un forum. Pour USPR, le critère même du choix de ces 400 jeunes participants à ce forum, consistant pour le ministère de la Jeunesse à demander aux gouverneurs et aux maires de désigner les jeunes de leurs circonscriptions, sachant bien que tous ces jeunes seront forcément issus du parti au pouvoir (MPS) pose problème, car ces 400 jeunes se permettront de parler au nom de tous les jeunes tchadiens, alors qu’ils sont issus d’un seul bord politique et donc loin d’être représentatifs de la grande diversité de la jeunesse tchadienne.

En tout état de cause, l’Union sacrée pour la République exhorte le président Déby à s’armer de courage et engager un dialogue franc et sincère avec la plateforme syndicale revendicative, afin de permettre la reprise du travail dans l’administration publique, paralysée depuis le mois de mai 2018. « Les jeunes Tchadiens n’ont pas besoin de forum, ils ont besoin d’aller à l’école pour bien se former, recevoir une éducation de qualité et être des responsables respectés dans la société de demain » tranche le jeune parti politique.

Pour Masra Succès, leader du mouvement les Transformateurs, ce forum n’est qu’une rencontre de plus. Il indique que le problème de la jeunesse actuelle n’est pas un forum. « Jeunesse du Tchad, que cela ne vous dissuade pas de votre potentiel et force en vous. Cette force du nombre, cette force d’un dynamisme latent pour saisir toutes les possibilités d’avenir et même inverser le cours des choses qu’on veut nous imposer. Un Forum de plus pour pouvoir résoudre nos multiples problèmes dont certains sont traînés sans solutions depuis des décennies » poursuit Masra Succès. D’après lui, pour cette jeunesse qui se forme assidument sur les bancs de l’école au besoin en se rendant à l’étranger et qui au sortir, fait face à la certitude du chômage tout en voyant la génération qui la suit arriver en masse et sans perspective, un forum, ce ne sont évidemment que des mots.

Le leader des Transformateurs exhorte la jeunesse tchadienne à ne jamais désespérer, à continuer, malgré tout ce qu’elle traverse, de s’investir. « L’ignorance coûte plus cher que l’instruction, mes chers compatriotes. Dans un monde aussi ambigu et dur à vivre, seule la recherche permanente du savoir nous permettra de nous élever en peuple épanoui et non manipulable. Le Tchad en a besoin et il le mérite » conseille-t-il.

Laisser un commentaire