Tchad : l’Union des syndicats apporte son soutien au corps judiciaire et exige la poursuite des auteurs de l’évasion

Tchad : l’Union des syndicats apporte son soutien au corps judiciaire et exige la poursuite des auteurs de l’évasion

JUSTICE – Suite à l’incident qui s’est produit hier au parquet de N’djamena, l’Union des Syndicats du Tchad s’est senti indigné et condamne cette opération. Elle qualifie ces individus d’être au-dessus de la loi.

A travers un communiqué rendu public ce vendredi 18 septembre, l’Ust trouve que les événements malheureux survenus le jeudi 17 septembre 2020 au Palais de Justice de N’Djaména, prouvent à suffisance que certains individus se croient au-dessus de la loi.

« L’UST s’indigne et condamne ce comportement car il existe encore des voies de recours pour ce dernier. Comment une telle opération a été préparée et exécutée sans que des nombreux agents de renseignements de l’ANS et de sécurité ne soient informés ? Telle est la question qui mérite d’être posée. Par ailleurs, l’UST demande aux autorités à divers niveaux de prendre toutes les dispositions pour la sécurisation des lieux de travail en général et le Palais de Justice en particulier aux travailleurs tchadiens et exige la poursuite des auteurs de ces événements malheureux »indique le communiqué portant la signature du secrétaire général Gounoung Vaima Gan-fare.

De ce fait, l’Union des Syndicats du Tchad apporte son soutien indéfectible aux Greffiers, Magistrats, Avocats qui exercent dans les conditions difficiles.
Pour rappel, en Date du 17 septembre 2020, après le prononcé du délibéré condamnant le Colonel ABDOULAYE AHMAT HAROUN à 5 ans de prison ferme suite au meurtre qu’il a commis sur un mécanicien au marché sans fil, les parents dudit Colonel ont protesté immédiatement contre la peine en l’extirpant sans résistance des agents chargés de la sécurité du Palais.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :