Tchad : l’UNHCR appuie le recyclage des formateurs des CFTP

Tchad : l’UNHCR appuie le recyclage des formateurs des CFTP

65 formateurs des centres de formation technique et professionnelle sont en recyclage pour 10 jours à N’Djamena.

Selon les termes de référence justifiant le contexte de la formation, le Tchad fera face à 7 746 000 demandeurs en 2020 contre 11 414 000 en 2030. D’où la nécessité de créer, 2,5 millions d’emplois entre 2020 et 2030 pour éviter de provoquer une instabilité sociale. Parmi ces demandeurs d’emploi, figurent aussi les réfugiés et demandeurs d’asile.

De cette situation, le Haut-commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (UNHCR) s’est investi auprès du gouvernement tchadien en créant neuf centres de formation technique et professionnelle dans les camps des réfugiés. Ces centres pourront à termes relever ces défis et amoindrir ces risques tout en permettant à ces jeunes et adultes d’avoir un métier pour un emploi salarié ou pour un meilleur auto-emploi, justifié le document de référence.

Sous l’initiative du ministre de la Formation professionnelle et des Petits métiers, un séminaire de recyclage des formateurs de ces centres financé par l’UNHCR est organisé du 27 août au 6 septembre à N’Djamena. 65 formateurs sont concernés.

L’objectif global visé par ce séminaire est de « renforcer les faire-savoirs  par les faire-faire pour l’acquisition des savoir-faire plus conséquents et des savoir-faire-savoir adéquats des formateurs de ces centres. »

Au programme de ce recyclage, des formations de requalification et de perfectionnement des formateurs et de formation à la carte pour ceux qui utiliseraient encore des équipements obsolètes et des méthodes pédagogiques archaïques dans leurs pratiques.

Le représentant de l’UNHCR au Tchad, Mbili Ambaoumba, dans son intervention a salué l’engagement du gouvernement tchadien en faveur de l’éducation et de la formation professionnelle des réfugiés au Tchad notamment en adhérant au Cadre d’action global pour les réfugiés en 2018 et en organisant le séminaire sur la redynamisation du système éducatif en 2014. En ouvrant les travaux, la ministre de la Formation professionnelle et des Petits métiers Chamssal-Houda Abakar Kadadé a exhorté les bénéficiaires de ce séminaire à suivre avec grand intérêt toutes les thématiques afin de les transmettre aux autres.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :