Tchad : l'opposition veut remplacer l'actuel gouvernement par un gouvernement d'unité national

Ali Golhor porte-parole du CPDC (Coordination des Partis politiques pour la Défense de la Constitution) a fait savoir le ras-le-bol de l’opposition lors d’une conférence de presse tenu le 1er novembre au siège du CNDP. L’opposition réclame tout simplement un nouveau gouvernement, elle estime qu’au regard de la situation économique et politique actuelle avec son corolaire de pénurie artificielle d’essence, cherté de la vie, etc. Dont il est incapable de juguler ce gouvernement n’a pas lieu d’être. Pour Ali Golhor il doit être remplacé par un gouvernement d’unité national qui saura apporter des solutions aux maux des Tchadiens et préparer les prochaines échéances électorales.

En outre il manifeste leur refus à la prolongation du mandat de l’assemblée national et la candidature aux élections présidentielles de 2016 du président Idriss deby Itno. La coordination s’est attardée à dénoncer toutes les difficultés auxquelles font face les populations tchadiennes.

L’actualité avec le cas Burkinabais n’a pas été ignorée, pour Ali Golhor « le fait de travailler pour son pays n’autorise pas à s’éterniser au pouvoir » et par conséquent demande au président Deby de ne pas se représenter en 2016. Rappelant au passage qu’aucun président tchadien n’a terminé son règne dans des conditions normales.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :