Tchad : l'opposition a tenu son premier forum qui appelle à l'union de leurs forces

L’opposition politique du Tchad a tenu vendredi matin au Centre Al-Mouna son  1er forum. Ce fut l’occasion pour la trentaine des partis politiques réunis au sein de ce regroupement de débattre sur tous les grands problèmes nationaux. Autour du Thème «  une synergie dans les actions d’une opposition plurielle pour un Tchad véritablement démocratique ».

Ils ont eu à échanger sur les thèmes aussi divers que la pluralité de l’opposition et la nécessité d’une unité d’action, le processus démocratique, l’alternance, la faillite du pouvoir entre autres. Le sujet tel que le traitement inéquitable de l’information par les médias publics confisqués d’après Saleh Kebzabo par le pouvoir en place a été aussi au centre des discussions.

Analysant la situation socio-politique du Tchad, surtout son intervention militaire dans la sous-région, le chef de file de l’opposition de préciser que “le chef de l’Etat veut faire du Tchad un pays guerrier sans une armée véritablement nationale”. “Ce qui est inadmissible” dit-il. Pour Saleh Kebzabo, “en tenant ces assises, l’opposition prouve sa capacité à relever des défis face à un pouvoir décadent qui étale quotidiennement ses limites et son incapacité à diriger le pays.”

La CCPOD (cadre de concertation des partis politiques de l’opposition démocratique) a par la voix de son porte-parole Djimet Clément Bagaou fait savoir son refus de participer à ce forum “ce n’est pas un boycott, nous n’avons pas été associés à l’organisation de ce forum” a t’il déclaré. Il estime que bon nombre de leurs déclarations ne sont pas pris en compte à savoir, la non-représentation du chef de l’Etat a la présidentielle de 2016, la non-prolongation du mandat des députés, la mise en œuvre d’une transition et l’utilisation de la biométrie comme seul mode d’enrôlement des électeurs.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :