Tchad : l’opposition démocratique se réorganise

Tchad : l’opposition démocratique se réorganise

Une quarantaine de chefs des partis politiques de l’opposition démocratique parmi lesquels Saleh Kebzabo, Mahamat Ahamad Alhabbo, Djimet Clément Bagaou et Brice Mbaimon Guedmbaye se sont rencontrés ce samedi, à la Maison des médias autour d’une journée d’échange.

L’opposition veut s’unir pour affronter son unique adversaire. Le député Djimet Clément Bagaou, à l’ouverture de la journée de réflexion, demande à ses collègues de faire bloc pour affronter le pouvoir en place. « L’opposition politique se doit cette journée de réflexion pour qu’ensemble nous prenions nos responsabilités pour un Tchad meilleur » explique-t-il.

L’opposition politique tchadienne qui ne s’entend jamais pendant les élections va-t-elle rompre ses vieilles habitudes ? La journée de réflexion cacherait-elle des ambitions politiques au sein de l’opposition ?  Vraisemblablement, Saleh Kebzabo veut récupérer son titre de chef de file de l’opposition.

Si cette rencontre se veut un cadre réflexion, une rumeur circule que le président de l’Union nationale pour le Développement et le Renouveau (UNDR), Saleh Kebzabo, veut reprendre sa place de chef de file de  l’opposition. La journée de réflexion avait pour but de faire une déclaration de non reconnaissance de Romadoumgar Félix Nialbé.

Lire aussi : Tchad : « Je resterai le chef de file de l’opposition », Saleh Kebzabo

Laisser un commentaire