Tchad : les membres du Cadre national de dialogue politique ont 6 mois pour relever le défi

Tchad : les membres du Cadre national de dialogue politique ont 6 mois pour relever le défi

Le tout premier bureau du Cadre national de dialogue politique (CNPD) dans le contexte de la 4ème République dispose de six mois pour relever un défi d’envergure. Installés ce 24 mai 2018 par le chef de l’Etat, Idriss Deby Itno, les 30 membres qui constituent la plateforme doivent pendant ce délai réfléchir sur l’organisation des élections législatives prévues pour le mois de novembre prochain.

« C’est à vous d’imprimer de nouvelles marques à cette structure capitale qui constitue notre label politique. Si les premiers pas du CNDP flanchent, notre édifice commun prendra un sacré coup. Comme annoncé, nous avons, en perspective, les élections législatives qui se dérouleront au mois de novembre 2018 », a adressé le président de la République à l’endroit des membres du CNDP.

Selon Idriss Deby Itno, le bureau du CNDP sera jugé, à coup sûr, à l’aune de sa capacité à conduire cette échéance électorale  avec  tact, doigté et responsabilité. « Vous n’avez  donc pas le droit de commettre une erreur, aussi mineure soit-elle », a-t-il insisté.

En effet, dans 6 mois,  une nouvelle équipe reprendra les rênes  afin de conduire cette interface de dialogue politique. C’est ainsi que selon le chef de l’Etat, « ceux qui ne figurent pas aujourd’hui dans l’équipe du départ, feront surement partie de la future ou des futures équipes ». Pour lui, chacun a sa place au sein de cette structure qui ne doit frustrer aucun acteur politique ou exclure une quelconque sensibilité politique.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :