Tchad : les habitants de Toukra et les autorités de Koundoul sont à couteau tiré

Tchad : les habitants de Toukra et les autorités de Koundoul sont à couteau tiré

La délimitation du périmètre urbain de la ville de N’Djamena fait des mécontents. Les autorités de Koundoul réclament qu’une partie de Toukra soit rattachée à leur circonscription. Ce que boudent les habitants de Toukra.

Les habitants du quartier Toukra Massa se disent acculés par les autorités administratives de la sous-préfecture de Koundoul. Ces dernières réclament une grande partie des quartiers de Toukra qui, selon elles, appartient au périmètre de Koundoul.

Brandissant l’arrêté interministériel de 2004, Acyl Fassou Toukna du quartier Toukra Massa explique que les autorités de Koundoul à leur tête le maire Ali Dayang Kalkreo manipulent un certain nombre de personnes soit disant des généraux pour leurs propres intérêts. Selon lui, la limitation est claire et ne peut créer des différends entre les habitants qui ont cohabité et jusque-là se comprennent bien.

Un autre  habitant, la cinquantaine, renchérit tout en ironisant que Koundoul est un gros village et que Toukra, rattaché à N’Djamena ne peut être dans le périmètre. “Koundoul est une banlieue mais comment une banlieue réclame un quartier du périmètre urbain“, s’interroge-t-il.

Les habitants du quartier Toukra demandent aux autorités de Koundoul de cesser leurs manœuvres  qui ne visent que leurs intérêts et appellent les hautes autorités à faire appliquer les textes en vigueur.

Rappelons qu’une commission du ministre de l’Urbanisme qui avait commencé des travaux de mise des bornes pour la limitation a arrêté ses travaux suite aux mécontentements des habitants de Toukra.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :