Tchad : les engagements du candidat Déby

0
43

DOSSIER – Suite et fin de la présentation du programme politique des candidats avec celui du président sortant Idriss Déby Itno. Voici les quinze (15) grands axes de son engagement.

Sur le plan paix et sécurité
Le candidat propose de garantir la paix à tous les Tchadiens :

  • Continuer à assurer l’intégrité territoriale du Tchad et la sécurité des Tchadiens ;
  • Renforcer la lutte contre le terrorisme et toutes les formes de menaces ;
  • Assurer la libre circulation des populations et de leurs biens ;
  • Poursuivre la professionnalisation de l’armée, notamment à travers la création d’institutions de formation militaire d’excellence.
  • A l’issue du prochain mandat et à la faveur de la mise en œuvre des engagements, la cohésion nationale sera préservée par l’élimination des conflits inter et intra-communautaires, la sécurisation définitive des frontières et la baisse drastique de la criminalité au Tchad. Enfin la mise en place des centres de formation militaire de haut niveau permettra au pays de disposer d’une “expertise de référence”.

Sur le plan démocratie et bonne gouvernance

Renforcer la démocratie et la bonne gouvernance :

  • Parachever la mise en œuvre des réformes visant à renforcer l’Etat de droit et la modernisation des institutions ;
  • Impulser une nouvelle étape de la décentralisation vers une autonomisation des collectivités locales pour une plus grande démocratie à la base ;
  • Promulguer une loi spéciale sur la répression de l’enrichissement illicite pour lutter contre la corruption et les détournements de deniers publics avec plus d’efficacité.

Sur le plan de Réforme du fonctionnement de l’Etat
Poursuivre la réforme du fonctionnement de l’Etat :

  • La réaffirmation de l’autorité de l’Etat à tous les niveaux ;
  • L’instauration d’une évaluation systématique des politiques publiques et des appuis des partenaires techniques et financiers du Tchad ;
  • La mise en place d’un nouveau modèle de management des services publics basés sur les indicateurs de résultats ;
  • L’amélioration de la productivité de l’administration publique et la qualité de la dépense publique ;
  • L’instauration systématique des contrats de performance dans les institutions sous-tutelle et des projets annuels de performances dans les départements ministériels ;
  • L’organisation des concours d’accès à la fonction publique.

Justice et Equité sociale
Réaffirmer la justice et l’équité sociale :

  • Renforcer l’unité nationale, la cohésion sociale et le vivre-ensemble ;
  • Garantir l’indépendance et l’impartialité de la justice ;
  • Poursuivre la mise en œuvre de la stratégie de solidarité nationale orientée vers plus d’inclusion en faveur de jeunes, des femmes, de personnes handicapées, de personnes du troisième âge et des couches vulnérables.

Renforcer la politique genre
Les priorités dans le prochain mandat en matière de politique genre seront bâties autour des engagements suivants :

  • Consolider la politique du maintien des filles à l’école ;
  • Fournir un accompagnement à l’entrepreneuriat féminin et au leadership politique de la femme ;
  • Promouvoir la parité homme/femme dans les fonctions nominatives et électives ;
  • Accroitre le dispositif de protection et d’accompagnement de la mère et de la jeune fille dans le processus de développement socio-économique.

Promotion de la jeunesse
Le mandat sera placé sous le sceau de la confiance avec la jeunesse, à travers cinq grandes actions :

  • L’accélération de la mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi ;
  • La mise en place d’un ambitieux plan stratégique de développement des sports et des loisirs ;
  • Le renforcement de l’entrepreneuriat des jeunes et le soutien à l’innovation ;
  • La construction dans toutes les provinces de centres multifonctionnels pour leur épanouissement ;
  • La poursuite de l’implication des jeunes dans la gestion des affaires publiques.

Diversification de l’économie

  • L’élaboration d’un plan national de développement post-Covid pour la période 2022-2028 ;
  • La poursuite du développement d’une économie verte ;
  • Le renforcement du développement des chaines de valeur des filières viande, cuir, lait, spiruline, sésame et karité, coton et gomme arabique ;
  • Le développement des secteurs du raffinage et pétrochimie, de l’exploitation aurifère, de l’exploitation des carrières, de l’industrie métallurgique, de la cimenterie et de la transformation du marbre ;
  • La mise en œuvre d’un programme « Consommons ce que nous produisons » et la promotion du label « Made in Tchad » ;
  • La mise en œuvre d’un plan de développement de l’économie numérique ;
  • L’assainissement du climat des affaires et la promotion du partenariat Public-Privé.

Désenclavement intérieur et extérieur du Tchad

  • L’augmentation des investissements dans les infrastructures de transports (routes, ponts, aéroports, chemins de fer) ;
  • La poursuite des investissements dans les voiries urbaines ;
  • La liaison par voie bitumée de tous les chefs-lieux des provinces du Tchad ;
  • La réalisation des grandes infrastructures de transport grâce aux partenariats Public-Privé ;
  • L’accélération du désenclavement extérieur par la promotion du transport aérien et la construction de routes transnationales.

Réforme de l’éducation et de la formation professionnelle

  • L’allocation d’au moins 20% des ressources budgétaires par an pour le financement de l’éducation ;
  • La poursuite de la réforme du système éducatif en mettant l’accent sur l’enseignement de base, les filières scientifiques et la promotion de l’excellence ;
  • Le renforcement de la formation professionnelle dans la perspective des besoins économiques et de développement du pays ;
  • La mise en œuvre du bilinguisme intégral et la promotion des langues locales ;
  • L’introduction des TIC dans tout le système d’enseignement et des apprentissages.

Diplomatie agissante et participation de la Diaspora

  • La mise en œuvre d’une forte diplomatie économique ;
  • Le renforcement du rôle et du positionnement du Tchad en Afrique et dans le monde ;
  • La mise en œuvre d’une série d’actions en faveur de la diaspora tchadienne pour une mobilisation et un investissement en faveur du développement de notre pays ;
  • La valorisation et le suivi des compétences tchadiennes dans les organisations internationales.

Raffermir l’identité et la culture Tchadiennes:

  • La mise en valeur de notre patrimoine culturel ;
  • Le renforcement de la citoyenneté et de l’amour de la patrie ;
  • L’encouragement et la promotion des sports et des arts pour favoriser l’intégration et la cohésion sociales ;
  • La promotion du tourisme local et du tourisme d’affaires par l’organisation de sommets internationaux et l’appui aux opérateurs économiques dans le secteur du tourisme ;
  • L’appui à la création artistique (musique, danse, peinture, sculpture, etc.) par l’opérationnalisation du Fonds d’Appui à la création Artistique.

Accessibilité à l’Eau et à l’Energie
Rendre l’eau et l’énergie accessibles à tous :

  • L’augmentation du taux d’accès à l’eau potable pour atteindre au moins 90% à la fin du mandat ;
  • L’augmentation du taux d’accès énergétique au niveau national de 50% ;
  • Le développement des énergies renouvelables (éolienne, solaire, etc.).

Réduction des Inégalités et Renforcement des Solidarités
Les actions suivantes seront menées afin de lutter contre la paupérisation et la précarité :

  • L’opérationnalisation de la Couverture Santé Universelle pour tous ;
  • Le renforcement de la résilience de notre système de santé post-Covid19 ;
  • La réduction des inégalités et la protection des acquis des groupes vulnérables, notamment les femmes, la petite enfance, les personnes âgées, les personnes handicapées et les minorités ;
  • L’augmentation du pouvoir d’achat et la réduction de la cherté de la vie au profit des couches vulnérables ;
  • La promotion du logement décent pour tous les Tchadiens ;
  • La réforme du système de retraite des civils et une meilleure protection sociale pour les militaires.

Aménagement Urbain et Logement
Pour assurer un logement décent pour les Tchadiennes et Tchadiens, il faut :

  • Faciliter l’accès au logement pour tous, en subventionnant les prix des matériaux de construction,
  • Mettre à jour les plans cadastraux sur la base d’informations géographiques renseignées et améliorer la sécurisation de la propriété foncière,
  • Asseoir l’assiette fiscale foncière de manière juste et faire aboutir le projet de Code foncier,
  • Finaliser les travaux de délimitation et de matérialisation du périmètre urbain de la ville de N’Djamena et réactualiser les plans de référence des grands centres urbains,
  • Renforcer le réseau de drainage des eaux pluviales pour lutter contre les inondations.

Optimiser la Gestion des Ressources Minières et Pétrolières
Accroitre la contribution à l’économie du secteur pétrolier et minier :

  • Mettre en place un guichet unique pour le paiement des taxes minières,
  • Revoir la charte des investissements afin d’attirer les investissements Directs Etrangers dans le secteur minier et pétrolier,
  • Définir la politique de commercialisation de l’or,
  • Finaliser les constructions des dépôts pétrolier et gazier de sécurité de Djarmaya,
  • Créer des emplois dans le secteur extractif.

A noter qu’Alladoum Djarma Baltazar est le seul candidat parmi les sept en lice pour la présidentielle à ne pas souhaiter nous donner une copie de son programme politique malgré notre insistance.

Laisser un commentaire