Tchad : les élus du peuple sensibilisés sur les enjeux des TIC & développement

Tchad : les élus du peuple sensibilisés sur les enjeux des TIC & développement

Le ministère des postes, des nouvelles Technologies de l’information et de la Communication a organisé une journée d’information à l’intention des députés sur les secteurs des postes et technologies d’informations et de la communication. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président de l’Assemblée nationale Dr Haroun Kabadi.

Compte tenu du rôle et de l’importance de l’Assemblée nationale, la journée a pour objectif d’informer de manière crédible, pertinente et détaillée les députés afin de leur permettre d’avoir une opinion avertie sur les activités et les enjeux du secteur des postes et des TIC. C’est l’occasion de montrer le rôle de plus en plus déterminant que les postes et TIC jouent dans le processus de développement économique et social du Tchad.

Le ministre des postes, des nouvelles technologies de l’information et de la communication, Dr Idriss Saleh Bachar, dans son discours, a démontré l’impact du secteur des postes et des TIC. À cet effet, il souligne que son secteur d’activité permet une accélération de la croissance économique à travers une amélioration de la productivité et la compétitivité, une plus grande efficacité dans la gestion des ressources, un meilleur rendement de l’énergie, le développement de nouveaux débouchés commerciaux entre autres.

Lire aussi : TIC : des jeunes filles formées à embrasser le domaine du numérique

Dans ses propos, le président de l’Assemblée nationale, Dr Haroun Kabadi a dénoncé le retard de la mise en œuvre de la politique gouvernementale concernant les postes et les nouvelles technologies de l’information et de la communication malgré l’adoption des textes législatifs depuis 1998. « Malgré l’adoption de ces textes, nous constatons que la mise en œuvre de cette politique gouvernementale qui tarde à se concrétiser, et notre pays continue d’être parmi les derniers pays de la région dans le secteur de l’appropriation du numérique », souligne-t-il. 

Le PAN a pour sa part terminé ses propos en ouvrant le débat sur les questions brûlantes liées au secteur. La question de la cybercriminalité et du terrorisme a été soulevée.

Lire aussi : TIC : vingt ministères et institutions de l’Etat bénéficient de sites internet

Il faut le souligner, les secteurs des postes, des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication jouent un rôle précieux en termes de lutte contre la pauvreté et de contribution à la croissance économique nationale. 

Cette journée se matérialise d’abord par la présentation du Ministre portant sur le plan d’actions prioritaires d’innovation et de réforme de l’économie numérique au Tchad dénommé « PAPIRET ». S’en suivra des exposés animés par les acteurs du secteur à savoir l’ADETIC, l’ENASTIC, la SOTEL, la STPE, l’ARCEP, AIRTEL, TIGO, et SUDATCHAD.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :