Tchad : les auteurs du trouble de Doba seront traduits en justice

Tchad : les auteurs du trouble de Doba seront traduits en justice

Les professions libérales judiciaires ont eu une rencontre avec le conseiller juridique du président de la République, le 11 juin 2018 au palais présidentiel. C’est suite à leur grève déclenchée il y  a environ deux semaines.

Le conseiller juridique, Philippe Houssine a rassuré ses collègues de l’engagement du chef de l’Etat pour que la session criminelle ouverte et suspendue le 11 juin dernier se déroule afin que les auteurs des actes criminels soient jugés et condamnés. Il faut le préciser, les professions libérales judiciaires ont entamé leur grève suite à la tentative d’assassinat d’un avocat et de ses clients au Palais de justice de Doba, chef-lieu de la région du Logone oriental. Les professions judiciaires ont donc demandé la destitution et la traduction en justice de l’ancien gouverneur de la région du Logone oriental, Adam Charfadine Noucky, de l’ancien commandant de la légion de gendarmerie du Logone oriental et de son adjoint. Après la rencontre, il a été assuré aux représentants des corporations judiciaires libérales que les auteurs et complices de la tentative d’assassinat seront mis à la disposition de la justice.

Les professions libérales judiciaires ont eu aussi à s’entretenir avec le ministre de la défense qui les a rassurés que les militaires impliqués dans cette affaire seront remis à la justice dès cette semaine.

Selon nos sources, l’ancien gouverneur du Logone oriental, Adam Charfadine Noucky qui a fait la passation de service ce matin du 12 juin à son successeur sera auditionné par la police judiciaire de Moundou. Il en sera de même pour le commandant de la légion de gendarmerie du Logone oriental et son adjoint qui sont aussi demis de leurs fonctions.

Laisser un commentaire