Tchad: les 16 jours d’activisme, officiellement lancés

Tchad: les 16 jours d’activisme, officiellement lancés

Ce mercredi, 25 novembre, la Maison de la femme a abrité la cérémonie officielle du lancement de la “campagne des 16 jours d’activisme pour mettre fin aux violences faites aux femmes”.

Cette campagne est la troisième du genre organisée par l’ONG nationale “Voix de la femme”. Au niveau national, c’est le thème: ” lutter contre la recrudescence des VBG dans le contexte du Covid-19″ qui est retenu.

“Aujourd’hui, la violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde en général et au Tchad en particulier”, souligne Amina Tidjani, coordinatrice de l’ONG ” Voix de la femme”.

Ces violences sont diverses et multiformes: la violence d’un partenaire, la violence sexuelle, le trafic d’êtres humains, la mutilation génitale féminine et le mariage précoce.

Elles ne sont pas sans conséquences sur les victimes. Face à cela, Amina Tidjani, se faisant porte-parole des femmes tchadiennes, exhorte le gouvernement et ses partenaires à mettre en place un fonds de soutien en faveur des femmes et filles victimes des VBG (violences basées sur le genre), pour une meilleure insertion sociale.

Mme Dangar Yankal, représentante de la ministre de la Femme et de la protection de la petite enfance à cette cérémonie a saisi l’occasion pour lancer un appel aux femmes à s’unir pour renforcer leurs différentes organisations.

Aussi, l’ONG nationale “Voix de la femme” projette-t-elle faire une campagne de sensibilisation dans trois villes du pays à savoir: N’Djaména, Koumra et Bol.

En guise d’action concrète, l’ONG nationale “Voix de la femme” prévoit une levée de fonds au profit des femmes et filles victimes des violences, dans le cadre de cette campagne qui va durer 16 jours.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :