Tchad : l’enrôlement biométrique des candidats au bac 2019 a commencé

Les opérations d’enrôlement biométrique des candidats au baccalauréat 2019 ont débuté, il y a quelques jours. Ce vendredi, l’équipe de la coordination du baccalauréat se trouve au lycée d’Amtoukoui, dans la commune du 7ème arrondissement.  

Instaurée depuis 2010, la carte d’accès biométrique à l’examen du baccalauréat continue son bonhomme de chemin. Pour cette année, la coordination des activités du baccalauréat a déjà lancé les opérations d’enrôlement des candidats dans les établissements de la capitale. Cette opération va durer dix jours, selon le coordonnateur des activités du baccalauréat, Abakar Khassaballah.

Ce 15 mars dans la cour du lycée d’Amtoukoui, des milliers d’élèves de différents établissements dans les alentours sont venus se faire enrôler.

« Pour le moment on a plus de 4 000 candidats pour la journée du mardi. Depuis le début du travail jusqu’aujourd’hui, tout ce passe encore bien, dans l’ensemble. Nous avons une vingtaine d’établissements privés qui n’ont pas reçu une autorisation de fonctionner et qui ont tenté de présenter les candidats au Bac cette année. Alors, il ne faut pas les laisser faire à leur tête, nous ne les avons pas positionné sur la liste», a indiqué le coordonnateur des activités du baccalauréat.

Après la ville de N’Djamena, l’équipe d’enrôlement va continuer le travail dans les provinces.

Laisser un commentaire