Tchad : le torchon brûle entre Zène Bada et les partis alliés au MPS

Tchad : le torchon brûle entre Zène Bada et les partis alliés au MPS

POLITIQUE – La publication de la liste des membres des démembrements de la Céni fait des mécontents au sein de la majorité présidentielle. Mahamat Zène Bada, secrétaire général du MPS est mis en cause par ses pairs.

Tout est parti de la publication par le Cadre national de dialogue politique (CNDP) de la liste des membres des démembrements de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) le 19 juin. Sur les 108 partis alliés au Mouvement patriotique du Salut (MPS), parti au pouvoir, c’est une cinquantaine qui figure dans les démembrements de la Céni. Ce partage de gâteau provoque l’indignation chez les alliés qui crient au complot.

Les chefs de partis alliés au MPS qui ne sont pas présents dans les démembrements de la Céni accusent Mahamat Zène Bada, président du CNDP par ailleurs secrétaire général du MPS, de les avoir écartés. 

“ Zene Bada fait du coup d’Etat intellectuel contre le président-fondateur. Tous ceux qui dénoncent ses faux deviennent ses ennemis et il les écarte”, a laissé entendre un chef de parti allié au MPS. 

Selon un autre chef de parti allié du MPS qui requiert l’anonymat, le SG du MPS fait à sa tête et n’écoute pas les alliés. Pourtant ce sont eux qui l’ont désigné pour être au bureau du CNDP.

Nos tentatives pour avoir la réaction du président du cadre national de dialogue politique(CNDP), secrétaire général du MPS, Mahamat Zène Bada sont restées sans suite. 

Laisser un commentaire