Tchad : le PNUD renforce la capacité des acteurs en charge des violences basées sur le genre

Tchad : le PNUD renforce la capacité des acteurs en charge des violences basées sur le genre

Le ministère de la Femme, de la Protection de la petite enfance et le PNUD organisent un atelier de renforcement des capacités des agents sociaux dudit ministère sur la prise en charge des victimes des violences basées sur le genre (VBG). Les travaux de l’atelier dureront 3 jours à Bakara.

Dans le cadre du projet de renforcement de la chaîne pénale au Tchad, le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) en partenariat avec le ministère en charge de la Femme organise du 21 au 23 novembre un atelier de renforcement des capacités des agents sociaux dudit ministère sur la prise en charge des victimes des violences basées sur le genre (VBG).


Cet atelier vise à renforcer la capacité des acteurs dans la prise en charge des victimes des violences basées sur le genre en vue de contribuer à l’élimination de toutes les formes de violences basées sur le genre,répondant ainsi à l’ODD5 qui prône l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles. Durant ces trois jours, les agents seront formés dans la prise en charge des victimes des violences basées sur le genre. Il les permettra de mieux comprendre les différents concepts et module de prise en charge des victimes et de maîtriser les normes et principes qui les protègent, explique le représentant résident adjoint du PNUD au Tchad, Yacine Komoka Kodio.

Au sortir de cet atelier, les participants doivent maîtriser les enjeux liés aux VBG et seront capables de prendre en charge les victimes sur le plan juridique et judiciaire.

Représentant la cheffe de département en charge de la Femme, Ismaël Adoum Hamid, par ailleurs directeur général technique de l’équité de Genre, estime que la violence à l’encontre des femmes est un grand problème de santé publique et une violation majeure des droits humains. « Nous sollicitons à travers de cet atelier interactif les contributions des structures respectives que vous représentez de s’impliquer à fond en vue d’éliminer ce phénomène », a-t-il déclaré à l’endroit des participants.

Laisser un commentaire