Tchad : le personnel du ministère des Affaires Étrangères va entrer en grève pour protester contre des irrégularités

Tchad : le personnel du ministère des Affaires Étrangères va entrer en grève pour protester contre des irrégularités

Dans un communiqué de presse la cellule syndicale du ministère des Affaires Étrangères et de l’Intégration africaine annonce un préavis de grève de 24 heures à parti le 29 au 30 juillet. Par cette action, la cellule veut attirer l’attention sur les faits à savoir ; les nominations à des postes de responsabilités n’obéissant pas aux critères de qualification professionnelle et d’expérience, prévus par les textes en vigueur ; l’utilisation des personnes n’ayant aucun lien juridique avec le Ministère ; l’emploi abusif des personnes admises à la retraite ; la négligence professionnelle et le clientélisme observés jusque-là. La cellule revendique en outre : l’application du nouvel organigramme promulgué le 15 avril 2015 ; l’annulation des décrets nommant HAROUN BACHAR NIMANE, sans qualification au poste de premier conseiller à l’Ambassade du Tchad à tripoli et de RACHEL TADJION secrétaire de direction au poste de première secrétaire à l’Ambassade du Tchad à Washington. Le pourvoi des postes vacants et la valorisation des compétences selon les profils des formations.

5 Commentaires

  1. Tchimbana
    21 juillet 2015 at 13 h 45 min Répondre

    Un gendarme retraité, ami aux hommes du pouvoir, fatigué de vivre la galère, a eu l’audace de faire savoir sa volonté d’être sous-préfet, Il n’a peur de dire sa préférence pour le sud du Tchad.
    ‘ Il n’y a plus de place au sud, j’y ai placé partout les miens », lui répond-on. Il reçoit quand-même un poste dans le sahel où l’ancien se révèle un bon cotisant pour le MPS. Exemple, il organise un gigantesque meeting retransmis sur ONRTV. Quand le PR vit cela, il s’est écrié « voilà un sous-préfet qui fait plus que les gouverneurs ». Le sous-préfet est promu gouverneur.
    Ambitieux, il exprime son refus de la monotonie de vivre au Tchad et demande un poste d’ambassadeur.

    Aussitôt demandé aussitôt satisfait, il est depuis longtemps ambassadeur !
    Voilà comment il faut se comporter dans ce Tchad du 21e. Il n’y pas de place pour des agents qui ne comptent que sur leurs diplômes et expériences. Bousculer comme les autres ou vous allez pourrir là car dans ce Tchad, la morale, le conscience professionnelle, les normes non plus de saveur.

  2. Mbaiguedem Lazare
    21 juillet 2015 at 14 h 54 min Répondre

    Franchement ces genre de pratique ne nous arrange pas. Comment peut on développé un Pays avec de telles nomination aux hauts postes ? Cette pratique est dans tous les ministres du Tchad et c’est ce qui fait qu’on avance pas.

  3. Allaïnguébaye YANYANAN
    21 juillet 2015 at 16 h 05 min Répondre

    Travaillons chaque dur et consciemment, le changement viendra sûrement et certainement!

  4. REONODJI
    22 juillet 2015 at 20 h 48 min Répondre

    CHER FRERE TCHADIEN VU CE QUI SE PASSE AUJOURD’HUI AU TCHAD,IL EST TEMPS QU’ON PRENNE CONSCIENCE EN S’INSPIRANT DU SLOGAN DE L’EX PRESIDENT GABONAIS LEON MBA QUI DIT QUE:GABON D’ABORD AU LIEU QUE MA REGION D’ABORD,GABON D’ABORD AU LIEU QUE MON ETHNIE D’ABORD.REAPPROPRIONS NOUS ET ARMONS NOUS DE CE SLOGAN POUR UN TCHAD MEILLEUR,DIGNE ET RESPECTUEUX AU LIEU DE NOMMER AUX POSTES DE RESPONSABILITES DIGNE DE NOM,DES PERSONNES DOTEES D’UNE CARENCE INTELLECTUELLE.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :