Tchad : le personnel du 7e arrondissement de N’Djamèna joué au ping pong

Tchad : le personnel du 7e arrondissement de N’Djamèna joué au ping pong

MUNICIPALITE – Depuis le 3 août, l’Inspection générale d’Etat (IGE) a envoyé une liste des agents de la commune du 7e arrondissement à Mme Elsepha Akodmo, maire de ladite commune. Mais la liste reste secrète. Pourtant elle est réclamée par le personnel.

Le 4 avril 2020, la commune du 7e arrondissement a tenu sa session ordinaire consacrée à l’examen du budget pour l’exercice 2020. A l’issue de cette session, plusieurs propositions ont été faites par le conseil communal. Ces propositions ont fait l’objet de délibérations dont l’une porte sur la réhabilitation des anciens agents de la commune sous réserve de contrôle.

Apres le contrôle de l’Inspection générale d’Etat IGE à ladite commune, en date du 3 août, selon nos informations, une liste du personnel a été remise au maire Elsepha Akodmo, en présence de cinq conseillers municipaux. Une liste qui fait mention d’une réduction de l’effectif du personnel. Elle comprend 128 agents contre 182 en 2019.

Selon une source proche de la commune, Mme Elsepha Akodmo refuse d’afficher la liste. 38 agents seraient radiés. Par appel téléphonique, le maire a fait enregistrer les autres agents.

Une situation qui a mécontenté le personnel, obligé de convoquer une réunion. Après concertation, il a été décidé d’envoyer une délégation auprès de la maire pour, soit s’imprégner de la liste, soit réclamer les 4 mois d’arriérés et déposer la tenue du travail.

Selon le porte-parole du personnel, Haroun Bineye, le maire veut faire croire à l’inspection qu’elle attache du prix à la liste envoyée. “Pourtant, elle recrute ses proches à la place des agents“, fustige-t-il avant d’indiquer que le personnel veut voir la liste pour savoir qui est retenu et qui doit partir. Jusqu’au début de la semaine prochaine si la liste demeure secrète ” on sortira du silence“, a t-il fait comprendre.

Pour le 1er adjoint du porte-parole du conseil communal, Mahamat Saleh Adoum, la liste est belle et bien avec Mme Elsepha Akodmo mais on ne connait pas les raisons du refus d’affichage. “On lui accordera un temps, si elle n’affiche toujours pas la liste, le conseil se reunira“. Il ajoute que c’est un acte qui ne répond pas au bon fonctionnement de la commune.

Le 2e maire adjoint, Mahamat Saleh Brahim a, quant à lui, indiqué que cela relève de l’incompétence de madame Elsepha Akodmo. Pour lui, il ne peux rien car la commune a reparti les tâches ” dont la gestion de ressources humaines et la caisse reviennent à Mme le maire“.

Pour le maire, madame Elsepha Akodmo que nous avons joint, “c’est à l’inspection générale d’Etat l’IGE de justifier la liste“.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :