Tchad : le MPS met en garde les partis politiques et les mouvements armés

Tchad : le MPS met en garde les partis politiques et les mouvements armés

POLITIQUE-Le Mouvement Patriotique du Salut (MPS), parti au pouvoir, sort de son silence et se prononce sur la situation confuse au Nord du Tchad. Le parti de Bamina prévient que : quiconque tente ou tentera de remettre en cause les fondements de l’Etat de droit trouvera le MPS sur son chemin.

Dans le communiqué, le secrétaire général du MPS, M. Mahamat Zen Bada martèle que : « tous les ennemis de la République, qu’ils soient de l’intérieur ou de l’extérieur, seront traités comme tels et avec la dernière sévérité ». Pour le secrétaire général du MPS, puisque le tintamarre de ces derniers temps est provoqué par certains chefs de partis politiques, non contents et attristés par l’anéantissement d’une colonne d’aventuriers terroristes en provenance de la Libye, le Bureau politique national pense que le temps du recadrage est venu. Le MPS qui se dit promoteur de la démocratie estime être le seul, bien placé, pour apprécier le prix payé pour que le Tchad soit un pays libre et souverain, avec des citoyens jouissant de la plénitude de leurs droits et libertés. En outre, le Bureau politique national du parti exhorte le gouvernement au maintien et à l’application stricte des dispositions de l’ordonnance N°020/PR/2018 du 07 juin 2018 portant charte des partis politiques.

Un commentaire

  1. Oufalba chrinous
    7 février 2019 at 11 h 31 min Répondre

    Le mps n’est pas démocrate,arrêtez de nous faire mal au tympan.

    Un parti vraiment démocrate ne doit pas prendre de telle décision dictatoriale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :