Tchad : le MPS et ses alliés se déchirent pour les places aux démembrements de la Céni

Tchad : le MPS et ses alliés se déchirent pour les places aux démembrements de la Céni

Dans un communiqué de presse conjoint, les partis politiques alliés au Mouvement Patriotique du Salut (MPS) se sont indignés de la répartition des membres des démembrements communaux de la Céni faite par le secrétaire général du MPS le 20 janvier.

Les partis politiques alliés signataires du communiqué de presse conjoint ne comprennent pas le comportement de leurs partenaires politiques, le MPS. “Comment un parti qui se veut allié à plus de cent autres, peut il s’attribuer à lui seul, dix sièges sur quinze à la Céni nationale et aujourd’hui trois sièges sur cinq dans les démembrements communaux, après fait de même dans les démembrements provinciaux et départementaux”.

Ils exigent l’application stricte des dispositions de l’alinéa 5 de l’article 3 de la loi 030 du 30 novembre 2018, qui stipule “la désignation des membres de la Céni obéit autant à la répartition à l’ensemble nationale et dans les conseils locaux“.

Les partis alliés exigent de la Céni d’affirmer son indépendance dans la mise en place de ses démembrements conformément aux dispositions de l’article 7 de la loi 030 sus cités.

Les partis alliés signataires du communiqué conjoint exigent également la prise en compte du tableau de répartition consensuelle des démembrements communaux faite par la composante majorité présidentielle au CNDP, qui a accordé 2 places sur 5 au MPS.

Ont signé le communiqué conjoint :

  1. Pahimi Padacké Albert, président du parti RNDT LE REVEIL
  2. Député Nobo N’Djibo , pdt du RAPAD
  3. Dépûté Issa Baba Hassane , du parti PPJE
  4. Madjiadoum Ngaradji Richar du parti ASRI
  5. Djekornondé Tapambaye Josué , pdt du parti AND.R

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :