Tchad : « le MPS est temporel, mais les journalistes sont éternels », affirme le M12R

Tchad : « le MPS est temporel, mais les journalistes sont éternels », affirme le M12R

POLITIQUE – Le Mouvement des 12 revendications (M12R) a fait un point de presse ce samedi 05 décembre pour dénoncer certaines situations sociales et politiques. C’est la salle de réunion de la radio privée Oxygène, au quartier Kamda, qui a abrité cette activité.

Ce samedi, face à la presse, le M12R s’est prononcé sur quelques faits majeurs, qui ont secoué la vie sociale et politique du Tchad ces derniers jours. Il s’agit notamment « des bavures policières sur les journalistes dans les locaux de la radio Fm liberté et l’adoption par l’Assemblée nationale de la Loi portant révision de la Constitution ».

Par la voix de son porte-parole Natoi-Allah Ringar, le M12R déclare qu’elle « condamne les bavures policières sur les journalistes qui ont eu lieu le 27 novembre dernier, dans les locaux de la Radio privée FM Liberté ». « C’est un acte barbare aux yeux du M12R », souligne son porte-parole, avant de dire que cet acte « ne doit pas rester impuni>>. Pour lui, le gouvernement doit arrêter et traduire devant les juridictions compétentes, les auteurs de cet acte qu’il qualifie d’ignoble.

Selon le mouvement, la responsabilité de ces bavures policières sur les journalistes incombe au Mouvement Patriotique du Salut (MPS), parti au pouvoir. « Le MPS est temporel, mais les journalistes sont éternels », d’où un appel au respect de ces derniers par le M12R.

Au point deux de leurs dénonciations, les membres du M12R se sont attaqués à la Loi portant modification de la constitution de la 4ème République. Ils soutiennent que « c’est un grand recul vers le parti unique et surtout une mise à l’écart des jeunes dans la gestion de la chose publique et l’accès aux instances décisionnelles ». Le M12R demande l’annulation pure et simple de ces textes qui, selon lui, « n’honore pas le Tchad et surtout constitue une violation des droits d’une tranche majeure de la population ».

Le dernier point abordé par le M12R est « les 30 années de règne du MPS » qui équivalent à « 30 années de souffrance des tchadiens» et le seul responsable « du malheur et calvaire du peuple Tchadien, c’est Idriss Deby Itno seul, et tout seul », martelle le M12R. Car, selon ce mouvement, le président Deby est le responsable suprême d’un pays classé le plus pauvre de la planète alors que « nos sols, sous-sols sont extrêmement riches ».

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :