Tchad : le ministère des Sports retire la délégation de pouvoir à la fédération d’athlétisme

Tchad : le ministère des Sports retire la délégation de pouvoir à la fédération d’athlétisme

SPORT – Le ministre en charge des Sports, Mahamat Nassour Abdoulaye a, par arrêté, retiré provisoirement la délégation de pouvoir à la fédération tchadienne d’athlétisme. A-t-il agi dans la logique ?

Le ministre interdit à la Fédération tchadienne d’Athlétisme de participer ou d’organiser une compétition. Il accorde un délai de trois mois à la Fédération pour organiser une Assemblée générale élective sous l’égide du comité olympique et sportif tchadien (Cost). Le ministère a-t-il autorité de suspendre les activités d’une fédération?

Selon les textes, la Fédération tchadienne d’Athlétisme comme tout autre fédération sportive sont des associations. Le ministère en charge des Sports ne peut s’ingérer dans leurs organisations et surtout interdire la tenue des activités et ordonner l’organisation d’une assemblée générale. Déjà selon nos informations, la Fédération tchadienne d’Athlétisme a prévu son assemblée générale pour le 25 janvier 2020.

Il faut rappeler que les fédérations sportives sont régies par les textes internationaux de leurs disciplines. Si le ministère persiste dans cette affaire, c’est le Tchad qui en payera lourdement. Le pays sera suspendu par l’International Association of Athletics Federations, (IAAF) qui est la fédération sportive internationale chargée de régir les fédérations nationales d’athlétisme et d’organiser les compétitions.

Si la fédération tchadienne d’athlétisme attaque l’arrêté du ministre des sports devant les tribunaux,  la chambre administrative du tribunal des grandes instances de N’Djamena se prononcera t-elle sur une affaire de sport ? Sinon dans plusieurs cas similaire, la chambre s’est déjà déclarée incompétente.

Laisser un commentaire