Tchad : le Général Routouang Yoma Golom est décédé

Tchad : le Général Routouang Yoma Golom est décédé

NÉCROLOGIE – Le Général Routouang Yoma Golom est décédé au petit matin de ce vendredi 22 janvier à N’Djamena. Il serait décédé à la suite de covid-19.

C’est un baobab du Mayo Kebbi Est qui est parti. Le Général et député Routouang Yoma Golom est décédé au petit matin de ce vendredi 22 janvier à N’Djamena. La cause serait la covid-19. La nouvelle de sa contamination est tombée dans la journée du 21 janvier. 

Routouang Yoma Golom est un militaire et homme politique tchadien, membre du Mouvement patriotique du salut (MPS), le parti au pouvoir. Il a été ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique et de l’Administration du territoire. Depuis 2011, il est élu député à l’Assemblée nationale.

Routouang Yoma Golom est le père de l’actuel ministre de la Jeunesse et des Sports, Christian Routouang Mohamed.

3 Commentaires

  1. Florence Bertin GAMZOGOLT
    22 janvier 2021 at 7 h 09 min Répondre

    Merde!!où va le monde ? Tjrs le Mayo kebbi Est? Hier c’est un Me béchir madet et aujourd’hui le Général Routouang. Ke allons-nous faire?? Nous sommes déjà exposés au soleil sans défense. Papa va en paix et que la terre de ns ancêtres lui soit légère.

    • MBAIBERY Boniface
      23 janvier 2021 at 6 h 59 min Répondre

      Vraiment le monde militaire et politique a perdu un homme exceptionnel, mon Général que le Seigneur Tout Puissant t accueil dans son paradis. A toute la famille du feu Général copier son exemple que le Seigneur Tout Puissant vous console. Courage

  2. Saleh Hassan Saleh
    22 janvier 2021 at 9 h 24 min Répondre

    Repose en paix papa

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :