Tchad : le Code électoral modifié par l’Assemblée nationale

Tchad : le Code électoral modifié par l’Assemblée nationale

POLITIQUE – Les députés ont adopté le 1 mars une loi portant modification du Code électoral avec 138 voix pour. Soit une majorité écrasante. 

C’est l’article du Code électoral qui fait le plus parlé dans les sphères politiques tchadiennes ces derniers jours. L’article 128, qui stipule que l’âge requis pour candidater à la présidence, a été révisé : de 45 ans, il passe désormais à 40 ans, conformément à la Constitution.

A RELIRE : Deby prend acte de la réduction à 40 ans de l’âge d’éligibilité au poste de président de la république

Autre modification : l’article 195, lié à la représentation des Tchadiens de l’étranger. “Les conditions ne sont pas réunies pour permettre aux Tchadiens de la diaspora de voter“, a expliqué le ministre de l’Administration du territoire et des Collectivités autonomes, Mahamat Ismaïl Chaibo, précisant que la crise sanitaire Covid 19 n’a pas permis l’installation des démembrements de la Céni.

A RELIRE : Présidentielle : les potentiels adversaires de Deby

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :