Tchad: l’ADC mécontente de la réapparition des  emballages en plastique

Tchad: l’ADC mécontente de la réapparition des emballages en plastique

SOCIETE – L’association de défense des droits des consommateurs (ADC) célèbre la journée des droits du consommateur ce 15 mars. L’occasion pour elle de déplorer la réapparition des emballages plastiques qui polluent l’environnement.

La journée mondiale des droits du consommateur est célébrée cette année sous le thème “lutter contre la pollution plastique”. C’est une occasion pour l’association pour la défense des droits des consommateurs (ADC) de faire ressortir à travers un point de presse les maux qui minent la population mondiale et en particulier la société tchadienne.

Au Tchad, les emballages en plastique sont d’usage quotidien. En 2010, la Mairie de N’Djamena a interdit leur importation et leur utilisation dans ladite ville. Mais depuis lors l’application de cet arrêté n’est plus à l’ordre du jour des différentes communes. Et visiblement les plastiques à usage unique ont réapparu. Selon Yaya Sidjim, chargé des droits et intérêts des consommateurs à l’ADC, ces matériaux sont devenus insoutenables et cela impacte négativement l’écosystème. “Ces sachets et bouteilles en plastique s’accumulent, causant ainsi d’innombrables dégâts environnementaux comme la pollution des sols, l’obstruction des canaux d’évacuation des eaux pluviales et des eaux usées“, énumère-t-il.

Yaya Sidjim déplore cette situation et interpelle le gouvernement. “Force est malheureusement de constater que depuis quelques années, l’on observe le retour de ces emballages en plastique sur les marchés, les rues et les canaux d’évacuation des eaux malgré l’interdiction de la circulation de ces plastiques. Nous déplorons cette situation et interpellons le ministre de l’Environnement et les maires de mettre de la rigueur par rapport à ce problème“, invite-t-il.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :